DURA LEX - SUIVANT LA LOI - 1926

Titre VF DURA LEX - SUIVANT LA LOI
Titre VO Dura lex - Po zakonu
Autres titre VO SELON LA LOI
Année de réalisation 1926
Nationalité Union Soviétique
Durée 1h35
Genre DRAME
Notation 16
Date de sortie en France
Thème(s)
Cinéma soviétique (1900-1990) (ORIGINE)
London (Jack)
Milieu judiciaire et juridique (Autres pays)
Folies, démences et autres dérangements de l'esprit (Autres pays)
Grand Nord, Alaska, Sibérie et régions polaires .....
Klondike .....
Huis clos (tous pays confondus)
Chiens (Autres pays)
Enterrements
Réalisateur(s)
KOULECHOV Lev
Chef(s) Opérateur(s)
KOUZNETSOV Konstantin
Musique
Renseignements complémentaires
Scénario : Viktor Sklovskij
d'après le roman de Jack London :
"L'imprévu" .....
Montage : Lev Koulechov
Acteurs
KOMAROV Serguei
FOGEL Vladimir
PODOBED Porfirij
GALADZEV Petr
KHOKHLOVA Aleksandra
Résumé

Cinq jeunes chercheurs d'or, Edith et Hans Nielsen, Detci, Herke et l'Irlandais Deinin, partagent la même cabane en Alaska, aux confins du Klondike où ils exploitent ensemble un gisement aurifère qui va bientôt se révéler fort prometteur, après des mois d'infructueuses et stériles opérations de déblaiement et de tamisage. La joviale bonne entente communautaire est brusquement détruite par une violente crise de folie de Deinin qui abat deux de ses compagnons. Maîtrisé par le couple survivant, le dément passera tout l'hiver sous l'étroite surveillance des rescapés, cherchant vainement l'occasion de se débarrasser de ses solides liens. Dans le respect d'une humanité toujours présente, ils refusent de tuer l'assassin et décident de le passer en jugement, cumulant les fonctions de témoins, juges et jurés pour finalement aboutir à une sentence de mort, par pendaison. Une exécution qui se soldera en fin de compte par un échec, le condamné désormais libre dans une nature hostile et sauvage...

>>> Un classique inamovible du cinéma soviétique muet, au douloureux et poignant questionnement existentiel et judiciaire qui n'est pas exempt de quelques curieuses et gênantes approximations voire erreurs de logique ou de montage...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Positif numéro 604
- 1895 numéro 63
- Jeune Cinéma numéro 204
- Cinégraphic numéro 3
Critiques (Public)
Vous avez parfaitement raison. On ne comprend pas la disparition du folâtre chien en hiver qui refait une apparition au printemps suivant ! Et ce plan incongru d'une branche d'arbre en fleur, avec en fond, l'apparition d'une incompréhensible ligne électrique ! Pas si parfait que cela...