LA SOURIS QUI RUGISSAIT - 1959

Titre VF LA SOURIS QUI RUGISSAIT
Titre VO The mouse that roared
Année de réalisation 1959
Nationalité Grande-Bretagne
Durée 1h30
Genre COMEDIE
Notation 17
Date de sortie en France 20/01/1960
Thème(s)
Chefs-d'oeuvre (Comédie britannique)
Foreman (Carl)
Cinéma britannique (ORIGINE)
Milieu vinicole / Vendanges (tous pays confondus)
Mal de mer (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
ARNOLD Jack
Chef(s) Opérateur(s)
WILCOX John
Musique
ASTLEY Edwin
Renseignements complémentaires
Scénario : Stanley Mann
et Roger Mac Dougall .....
d'après le roman : "The wrath of the grapes"
de Leonard Wibberley .....
Produit par Carl Foreman
et Walter Shenson .....

Visa d'exploitation : 22 778
Acteurs
SELLERS Peter
SEBERG Jean
HARTNELL William
KOSSOFF David
MAC KERN Leo
PARKE Mac Donald
WILLIS Austin
BATESON Timothy
LANDIS Monty
GATEHOUSE Robin
GORDON Colin
MARGO George
MOULDER-BROWN John
CROSS Larry
VILLIERS Mavis
KASH Murray
KASKET Harold
CEY Jacques
SAUNDERS Stuart
STANLEY Ken
NAGY Bill
EDWARDS Bill (4)
CLAY Charles
DE BRAY Harry
DEGHY Guy
COOPER Jack
O'NEIL Robert
Résumé

Une vague principauté moldave et médiévale envoie une mini-armée d'archers moyenâgeux et déterminés aux Etats-Unis, après une foudroyante déclaration de guerre suite à la commercialisation abusive des viticulteurs américains d'un ersatz de leur célèbre cru, le dénommé pinot du grand Fenwick...

>>> Un bijou du cinéma comique anglais où Peter Sellers se paye le luxe d'interpréter trois rôles différents. Une oeuvre qui se voit et se revoit avec un extrême plaisir...

Bibliographie
- Télé-Ciné numéro 88
- Image et Son numéro 130
- Ciné-Jeunes numéro 24
Critiques (Public)
Fifties, guerre froide et parano des bombes suprêmes (A et H). LA SOURIS QUI RUGISSAIT est un pied-de-nez savoureux à cette conjoncture et à cet état d'esprit. Sont ainsi épinglés l'hypocrisie des relations internationales comme la peur des extra-terrestres aux USA et les exercices d'alerte anti-attaque aérienne. Avec comme maître de cérémonies un Peter Sellers irrésistiblement pince-sans-rire (et qui joue trois rôles simultanément : celui de la reine, du premier ministre et du chef de l'armée) et de Jean Seberg, adorable comme toujours. (ELIE ELIE)