LES SENTIERS DE LA GLOIRE - 1957

Titre VF LES SENTIERS DE LA GLOIRE
Titre VO Paths of glory
Année de réalisation 1957
Nationalité Etats-Unis
Durée 1h27
Genre GUERRE
Notation 17
Date de sortie en France 26/03/1975
Thème(s)
Première Guerre Mondiale (Cinéma américain)
Thompson (Jim)
Réalisateur(s)
KUBRICK Stanley
Chef(s) Opérateur(s)
KRAUSE Georg
Musique
FRIED Gerald
Renseignements complémentaires
Scénario : Calder Willingham,
Stanley Kubrick et Jim Thompson .....
d'après le roman d'Humphrey Cobb
Distribution : AMLF

Visa d'exploitation : 43 878

Nota : contrairement à la légende, le film n'eut aucun problème avec la censure mais non distribué par crainte des réactions
(ce qui peut être considéré finalement comme une forme d'auto-censure) .....
Acteurs
DOUGLAS Kirk
MEEKER Ralph
MENJOU Adolphe
ANDERSON Richard
CAREY Timothy
BENEDICT Harold
MAC READY George
MORRIS Wayne
TURKEL Joe
CAPELL Peter
CHRISTIAN Susanne
FREED Bert
MEYER Emile
STEIN John
DIBBS Kem
HAUSNER Jerry
BELL Frederic
Résumé

Durant la Première Guerre Mondiale, l'absurdité et l'ineptie du comportement de deux généraux français vont finalement provoquer la rébellion de plusieurs soldats, face aux ordres infondés et stupides de l'état-major, totalement incapable de maîtriser une situation devenue peu à peu catastrophique. Et le refus du bataillon de monter à l'attaque-suicide d'une position allemande imprenable, va provoquer le bombardement volontaire de leurs propres troupes par les canonniers français...

>>> Un splendide chef-d'oeuvre anti-militariste d'une virulente dénonciation quant à l'horreur et l'absurdité de la guerre qui laisse un souvenir impérissable...

Bibliographie
- Cinéma numéros 27, 148, 194, 198
- Contreplongée
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Saison Cinématographique 1975
- Revue du Cinéma numéros 113, 140/141, 295, 308
- Positif numéros 29, 98, 100, 101, 143, 186
- Cahiers du Cinéma numéros 73 et 80
- Télérama numéros 1315 2175 2286
- Nouvel Observateur du 29 mars 1975
- L'Express du 15 janvier 1958
- Le Canard Enchaîné du 19 mars 1958
- Le Monde des 20 mars et 19 juin 1959
- Libération du 12 avril 1975
- Les Lettres Françaises numéros 713 et 1063
- Radio-Cinéma-Télévision numéro 426
- Arts numéro 661
- Télérama numéro 1315
- Nouvel Observateur numéro 542
- Ecran numéro 36
- Téléciné numéro 198
- Sight and Sound (hiver 1957)
Critiques (Public)
Le film, esthétiquement, fait bien plus vieux que son âge. Encore un exercice de style (réussi) de Stanley Kubrick. Le développement (trois soldats choisis par leurs supérieurs et qui doivent passer devant le peloton d'exécution) est très chrétien (je pense aux brigands entourant le Christ crucifié). A noter cette citation de Samuel Johnson, dite par Kirk Douglas : "Le patriotisme est l'ultime refuge de la canaille". (ELIE ELIE)

Le film a bien vieilli et même s'il souligne l'absurdité et l'horreur de la guerre, il manque de générosité. Le personnage incarné par Kirk Douglas n'est pas un humaniste, seulement un gradé qui, s'il éprouve de la pitié pour ses hommes ne prend pas une position affirmée. Les méchants gradés sont particulièrement caricaturaux. AXEL.