LE PONT - 1959

Titre VF LE PONT
Titre VO Die Brücke
Année de réalisation 1959
Nationalité Allemagne
Durée 1h42
Genre GUERRE
Notation 16
Date de sortie en France 30/03/1960
Thème(s)
Trains et gares (Cinéma allemand) (est et ouest)
Deuxième Guerre Mondiale (Autres pays)
Milieu scolaire (Cinéma allemand) (est et ouest)
Rats et autres souris (tous pays confondus)
Armée (Cinéma allemand) (est et ouest)
Enfance et adolescence durant la guerre (tous pays confondus)
Cinéma allemand (ORIGINE)
Réalisateur(s)
WICKI Bernhard
Chef(s) Opérateur(s)
VON BONIN Gerd
Musique
MAJEWSKI Hans Martin
Renseignements complémentaires
Scénario : Michael Mansfeld, Bernhard Wicki
et Karl-Wilhelm Vivier alias Heinz Pauck .....
d'après le roman de Manfred Gregor
Distribution : SNC

Visa d'exploitation : 23 142

Nota :

- Deutscher Filmpreis 1960, Meilleur rréalisateur, Musique, Actrice, Jeune Acteur .....

- Deutscher Filmpreis 1989 (40e anniversaire) pour Bernhard Wicky

- Golden Globe Hollywood 1960, Meilleur Film Etranger

- Premios del Círculo de Escritores Cinematográficos 1961

- Festival de Mar del Plata 1960, Meilleur film et FIPRESCI

- National Board of Review, 1961 Meilleur Film Etranger

- Festival de Valladolid 1960, Silver Spike pour Bernhard Wicki
Acteurs
BOHNET Volker
STUMPF Wolfgang
WEPPER Fritz
PFITZMANN Günter
HINZ Michael
GLAUBRECHT Frank
TRANTOW Cordula
BALZER Karl Michael
HOFFMANN Gunther
LECHTENBRINK Volker
SPITZNER Heinz
SCHÜRENBERG Siegfried
HAUSMEISTER Ruth
VAITL Eva
ELWENSPOEK Hans
SCHULTZE-WESTRUM Edith
BREITSCHOPF Trude
HELLMOLD Klaus
BENZ Inge
ELSNER Edeltraut
KIWE Til
HUNZINGER Alexander
BERGMANN Horst
BUZALSKI Johannes
LORIOT
GÖBEL Heini
HABERNOLL Kurt
HERRMANN Julius E.
HOCHWARTER Herma
HUNEK Emiljosef
LACH A.
STRUCK H.
TEUBER Alfons
WINNINGER Hans
LEHN Georg
OETTL Hans
Résumé

A quelques jours de la fin de la Seconde Guerre Mondiale, en avril 1945, dans un petit village allemand. Alors que la défaite paraît certaine, que les "ouvriers étrangers" de la baronne Borchert ont pris la tangente, que l'hypocrite Forst, chef du district, se prépare à fuir, un petit groupe de sept adolescents, tous dans la même classe communale, est appelé sous les drapeaux, au grand dam de leurs parents et de leur unique instituteur qui répugnent à laisser partir ces garçons enthousiastes, rêvant d'héroïsme et de gloire patriotes. Le lendemain de leur incorporation, après une piètre et dérisoire formation à la caserne, initialement prévus pour renforcer la 336e division en difficulté, on les charge finalement de défendre le pont de leur bourgade. Alors que les troupes hitlériennes refluent vaille que vaille et que plus personne n'est présent pour assurer leur commandement, les adolescents découvrent la terrible réalité du conflit, à l'arrivée de l'infanterie et des tanks américains. Un seul d'entre eux échappera à la mort...

>>> Une oeuvre de qualité, dans la grisaille de la production allemande de l'époque noyée dans les pesants Heimatfilme, qui dénonce avec efficacité le dérisoire et l'absurdité de tous conflit armé, les dangers du fanatisme borné et de la révoltante intoxication psychologique d'une jeunesse à chaque fois trop facilement manipulée...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Radio-Cinéma numéro 534
- Saison Cinématographique 1960
- Cinéma numéros 46 et 214
- Télé-Ciné numéro 89
- La Revue du Cinéma numéro 134
Critiques (Public)