PRIMA DELLA RIVOLUZIONE - 1964

Titre VF PRIMA DELLA RIVOLUZIONE
Titre VO Prima della rivoluzione
Année de réalisation 1964
Nationalité Italie
Durée 1h55
Genre DRAME
Notation 17
Date de sortie en France 17/01/1968
Thème(s)
Cinéma italien (ORIGINE)
Enterrements
Opéras et opérettes (tous pays confondus)
Billard (tous pays confondus)
Peintres, peinture et tableaux (Cinéma italien)
Mariage (Cinéma italien)
Milieu scolaire (Cinéma italien)
Barques, pirogues, chaloupes et autres canots .....
Réalisateur(s)
BERTOLUCCI Bernardo
Chef(s) Opérateur(s)
SCAVARDA Aldo
Musique
MORRICONE Ennio PAOLI Gino
Renseignements complémentaires
Scénario : Bernardo Bertolucci
Distribution : Films de la Pléiade

Nota :

- Prix de la Jeunesse et Prix de la Nouvelle Critique, Cannes 1964 .....
Acteurs
BARILLI Francesco
MIDGETTE Allen
MORANDINI Morando
BARILLI Cecrope
PARISET Christina
ALPI Evelina
PADOVA Goliardo
FANTI Guido
AMICO Gianni
ASTI Adriana
BORGHI Emilia
ALPI Domenico
LUNARDI Jole
BORDI Amelia
MAGHENZANI Antonio
PELLEGRI Ida
SALVATORE Enrico
Résumé

Avril 1962. Originaire de la haute bourgeoisie de la ville de Parme, le jeune Fabrizio, qui vient de rompre avec sa riche promise prénommée Clélia, se sent déchiré entre ses attirances pour les idées marxistes défendues et prônées par son ami Cesare, instituteur, et ses marquantes origines sociales. Alors qu'un autre de ses amis, le jeune Agostino, perpétuellement en fugue de son milieu familial, se noie accidentellement (?), Fabrizio se laisse approcher par sa tante Gina, une séduisante créature qui vient de Milan rendre visite à ses proches et qui flirte allègrement avec la dépression. Le jeune homme ne peut s'empêcher quelques crises de jalousie pour les amants de Gina qui s'aide des sentiments du jeune homme pour tenter de sortir de sa névrose. Alors que se prépare dans l'effervescence, la fête commémorative du parti communiste, tout finira dans l'ordre récupérateur par les noces de Fabrizio et Clélia, qui se seront scellées dans les orset les fastes de l'opéra de Milan lors de la la première de Macbeth...

>>> Une œuvre d'une rare intelligence filmique où chaque séquence, chaque plan pris isolément, détient sa vérité dans un enchantement et un enchaînement d'images d'une densité et d'une résonance idéologiques et humaines constantes, transformant la vision du film en une griserie intellectuelle permanente, séduisante, inépuisable...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Avant-Scène numéro 82
- Art et Essai numéro 38
- Télérama numéro 942
- Cinéma numéros 87 et 124
- Travelling numéro 23
- Image et Son numéros 195 et 216
- Fiche IDHEC dans Films et Documents numéro 255 - 1969/5
- Etudes 1968/4
- Les Cahiers de la Cinémathèque numéros 46/47
- Télé-Ciné numéro 140
- Positif numéros 64/65 et 95
- Jeune Cinéma numéros 6, 27/28 et 59
- Saison Cinématographique 1964
Critiques (Public)