UN AMOUR DE SWANN - 1983

Titre VF UN AMOUR DE SWANN
Titre VO
Année de réalisation 1983
Nationalité France
Durée 1h50
Genre COMEDIE DRAMATIQUE
Notation 10
Date de sortie en France 22/02/1984
Thème(s)
Proust (Marcel)
Topor (Roland)
Aurenche (Jean)
Carrière (Jean-Claude)
Réalisateur(s)
SCHLÖNDORFF Volker
Chef(s) Opérateur(s)
NYKVIST Sven
Musique
HENZE Hans-Werner GRAHAM David (4)
Renseignements complémentaires
Scénario : Jean-Claude Carrière,
Peter Brook et Marie-Hélène Estienne .....
d'après le roman de Marcel Proust
Décors : Jacques Saulnier
Distribution : Gaumont

Visa d'exploitation : 57 297

Nota : Pierre Arditi prête sa voix à Jeremy Irons (Swann) .....
Acteurs
IRONS Jeremy
MUTI Ornella
DELON Alain
ARDANT Fanny
BENNENT Anne
BARRAULT Marie-Christine
JUVET Nathalie
KERR Charlotte
LACHENS Catherine
DE TURCKHEIM Charlotte
TOPOR Roland
COFFE Jean-Pierre
BALMER Jean-François
BABY Nicolas
BOUDET Jacques
THOST Bruno
RICHARD Jean-Louis
TORY Geoffroy
MARTIN Vincent
ARIAN Marc
BREMOND Romain
CELEYRON Pierre
DROCH Martin
DELAFONTAINE Jacques
LE SACHE Bernadette
GETON Jean
LIATARD Georges
NORDMANN Jean-Gabriel
PILVEN Joelle
RAYER Maud
DE SEGUR Louis-Gaston
TARRARE Daniel
DE ROHAN CHABOT Louis
VALADE Frederic
GITLIS Ivry
ROSENTHAL Emmanuelle
VALERO Jean-Louis
MANCEAU Florence
BLAY Louis
DE WILLIENCOURT Dom.
JOUANNEAU Laurent
VERNET Laurent
PASCAL Philippine
WALTER Bertrand
WEIGEL Francois
ORSAT Guillaume
BALSAN Humbert
AURENCHE Jean
DIETSCHY Veronique
JACOB Catherine
DE CHAUDENAY Roland
Résumé

D'une petite "tranche" légèrement remaniée de l'oeuvre gigantesque et monstrueuse de Marcel Proust, "A la recherche du temps perdu", Volker Schlondorff tente de nous montrer la passion ravageuse de Charles Swann, hobereau et dilettante, pour une demi-mondaine, Odette De Crecy, hantant les salons guindés de la haute société, symbolisée par les Guermantes et autres satellites plus ou moins nobiliaires...

>>> Malgré une intelligente et superbe interprétation des principaux comédiens et une restitution fidèle voire entomologique d'un monde fermé voué à la perdition et à la mort, l'esprit de Marcel Proust est absent de cette réalisation...

Bibliographie
- Avant-Scène numéro 321/322
- Fiche de Monsieur Cinéma
Critiques (Public)
Bassesse et décadence. Un monde où tout n'est qu'apparence, futilité, où l'on va à l'opéra comme on prendrait le thé. L'ennui qu'éprouvent ceux qui ont tout, transpire à chaque détail. Ils ne vivent pas, ils circulent... Dans la lente agonie de ce microcosme, Swann le juif errant s'essaie à la "normalité", mais pour lui, la passion de l'Egypte n'a que faire des décors de théâtre. Il y laissesa santé à défaut de son âme. Quant à Charlus, aristocrate homosexuel, il domine cette médiocrité du haut de toute sa classe naturelle car assumée, justifiée par une véritable culture d'honnête homme et non de salons. Delon y est tout simplement prodigieux. Ce film, incompris, est une merveille.
JEFF COSTELLO

C'est très beau et très soigné mais ça manque de vie et de fluidité. Dommage que des personnages tels que Charlus (je ne le reconnais pas en Delon qui fait ce qu'il peut) et le "salon de Mme Verdurin" (sa petite bande), qui donnent tant de sel au texte, soient si peu exploités. Ceci dit, pour qui a lu le roman, c'est fort intéressant d'en voir une rare représentation cinématographique.