LA VILLAGEOISE - 1948

Titre VF LA VILLAGEOISE
Titre VO Pueblerina
Autres titres VF MAMASITA
Année de réalisation 1948
Nationalité Mexique
Durée 1h51
Genre MELODRAME
Notation 17
Date de sortie en France 18/10/1950
Thème(s)
Cinéma mexicain (ORIGINE)
Prisons (Autres pays)
Représentant(e)s du culte (Cinéma mexicain)
Fêtes foraines et parcs d'attractions (Autres pays)
Jeux (cartes)
Mariage (Autres pays)
Chefs-d'oeuvre (Mélodrame)
Alcoolisme et autres beuveries (Cinéma mexicain)
Milieu rural (Cinéma mexicain)
Réalisateur(s)
FERNANDEZ Emilio
Chef(s) Opérateur(s)
FIGUEROA Gabriel
Musique
DIAZ CONDE Antonio
Renseignements complémentaires
Scénario : Emilio Fernandez
Adaptation : Mauricio Magdaleno

Visa d'exploitation : 9592
Acteurs
CANEDO Roberto
DOMINGUEZ Columba
PEREZ Ismael
ACEVES CASTANEDA Luis
DONDE Manuel
CRAMER Guillermo
FERNANDEZ Rogelio
SOTO RANGEL Arturo
FERNANDEZ Agustin
REZA Enriqueta
CARRILES Lupe
GOMEZ Leonor
Résumé

En liberté conditionnelle, après avoir purgé six années de prison pour coups et blessures à l'encontre du dénommé Julio Gonzalez qui avait violenter sa fiancée Paloma, bientôt enceinte après cette odieuse agression, Aurelio Rodriguez revient au village, bien décidé à épouser sa promise et s'occuper de son lopin de terre, sans esprit de querelle ou de vengeance. Mais la belle, honteuse et traumatisée par ce passé douloureux, ne veut pas le revoir et sa récente arrivée est fort mal perçue par les frères Gonzales, véritables potentats de la région. Finalement, à force de persuasion et d'attention, notre homme parviendra tout de même à convaincre la jeune femme pour de prochaines épousailles qui seront annoncées lors de l'annuelle et coutumière fête du village où Aurelio va ridiculiser Julio aux jeux de cartes et à une traditionnelle course de chevaux avec cible et poignards. Mais le jour des noces, aucun villageois ne sera présent à la fête nuptiale, à cause de la menace indirecte des vils frérots de ne pas acheter leur récolte à venir. Lorsque quelques mois plus tard, Aurelio choisit de vendre son maïs ailleurs, à d'autres négociants, le drame guette...

>>> Une émouvante et fort intense production mexicaine, entre limpide romantisme exacerbé et puissant mélodrame sentimental qui confirme l'excellence d'un cinéaste incontournable qui donna ces lettres de noblesse à la prolifique cinématographie de son pays, malheureusement peu diffusée sur les écrans de l'hexagone...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)