MAJOR DUNDEE - 1965

Titre VF MAJOR DUNDEE
Titre VO Major Dundee
Année de réalisation 1965
Nationalité Etats-Unis
Durée 2h14
Genre WESTERN
Notation 17
Date de sortie en France 01/05/1965
Thème(s)
Guerre de Secession
Indiens (tous pays confondus)
Désertion et déserteurs (tous pays confondus)
Manchots (tous pays confondus)
Chefs-d'oeuvre (Western)
Racisme (Cinéma américain)
Arcs, archers et arbalètes
Représentant(e)s du culte (Cinéma américain)
Réalisateur(s)
PECKINPAH Sam
Chef(s) Opérateur(s)
LEAVITT Sam
Musique
AMFITHEATROF Daniele
Renseignements complémentaires
Scénario : Oscar Saul,
Sam Peckinpah et Harry Julian Fink .....
d'après une histoire de ce dernier
Produit par Jerry Bresler
Distribution : Columbia

Visa d'exploitation : 30 194
Acteurs
HESTON Charlton
HARRIS Richard
HUTTON Jim
COBURN James
BERGER Senta
ANDERSON Michael (junior)
ADORF Mario
PETERS Brock
OATES Warren
PATE Michael
CHANDLER John Davis
ARMSTRONG R. G.
TARKINGTON Rockne
JOHNSON Ben
JONES L. Q.
PICKENS Slim
SWENSON Karl
TAYLOR Dub
CARRIER Albert
PALACIOS Begona
LUCERO Enrique
RUIZ José Carlos
CLAVEL Aurora
REIGUERA Francisco
NEEDHAM Hal
HENRY Robert Buzz
WILLIAMS Jack
HERRON Robert
PATRICK Dennis
MILLER Marvin
MAC CREA Jody
LYONS Cliff
HUGHES Whitey
CATCHING Bill
Résumé

Au terme de la fratricide guerre de Sécession qui s'achève, un petit fortin yankee est décimé au Nouveau-Mexique par une horde d'Apaches menés par l'efficace et sanguinaire Sierre Charriba, ne laissant aucun survivant, hormis trois garçonnets qu'il enlève pour les initier et les éduquer à l'indienne. Le major Amos Dundee, commandant du fort Benlin qui sert en ce moment de camp d'internement à d'anciens soldats sudistes, décide de poursuivre la bande de Peaux-Rouges et de les exterminer. Mais un effectif réduit de ses troupes, l'oblige à recruter des hommes parmi les prisonniers, constituant, après moult difficultés et tergiversations diverses, une escouade de fédérés dirigée par le capitaine Benjamin Tyreen, depuis des lustres en opposition idéologique avec le commandant auquel il promet allégeance et obéissance, jusqu'à la capture ou la mort du fameux chef apache. Commence une épuisante et longue traque jusqu'au Mexique avec tout d'abord une confrontation musclée avec des troupes françaises, en pleine guerre coloniale qui occupaient un petit village d'autochtones...

>>> Malgré certaines incompréhensibles mutilations scénaristiques, certaines coupures forcées au montage et quelques inutiles digressions sentimentales, cette oeuvre s'appréhende comme un excellent moment de cinéma, avec un étonnant Charlton Heston, époustouflant dans sa mythique quête vengeresse...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Jeune Cinéma numéros 7 et 249
- Saison Cinématographique 1965
- Télérama numéro 798
- Cinéma numéros 96, 141 et 241
- Cahiers du Cinéma numéro 166/167
- Positif numéros 71, 536 et 620
- La Revue du Cinéma numéro 193
- Nouvelle Revue Française numéro 151
Critiques (Public)