RAINING STONES - 1992

Titre VF RAINING STONES
Titre VO Raining stones
Année de réalisation 1992
Nationalité Grande-Bretagne
Durée 1h30
Genre DRAME
Notation 18
Date de sortie en France 06/10/1993
Thème(s)
Milieu ouvrier (Cinéma britannique)
Cinéma britannique (ORIGINE)
Chômage (Cinéma britannique)
Réalisateur(s)
LOACH Ken
Chef(s) Opérateur(s)
ACKROYD Barry
Musique
COPELAND Stewart
Renseignements complémentaires
Scénario : Jim Allen
Distribution : Diaphana
Produit par Sally Hibbin

Visa d'exploitation : 83 934

Nota :

- Prix du Jury, Cannes 1993 .....
Acteurs
JONES Bruce
TOMLINSON Ricky
BROWN Julie (2)
HICKEY Tom
FALLON Mike
ABBOTT Christine
WARD Geraldine
PHOENIX Gemma
COLEMAN Jimmy
MOSS George (2)
JAMES Jonathan
BODELL Anthony
MARSDEN Jack
TAYLOR Janice
ASH William
LUCAS Matthew
LITTLE Tony
Résumé

Une morne et quelconque banlieue ouvrière de Manchester. Bob Williams et son copain Tommy, chômeurs de longue date, tentent par tous les moyens, souvent illicites, de nourrir leur petite famille. De plus, approche la communion de la , prénommée Coleen, qui ne doit absolument pas souffrir de la pauvreté ambiante. Le vol de leur camionnette n'arrange aucunement leurs affaires et la brutale irruption d'un odieux malfrat, réclamant le paiement des traites ne fera que dramatiser la situation...

>>> Un incontournable chef-d'oeuvre !

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Saison Cinématographique 1993
- Mensuel du Cinéma juillet et octobre 1993
- Première numéro 199
- Studio numéros 74-78
- Positif numéros 390-392-393
- Cahiers du Cinéma numéros 469-472
- Jeune Cinéma numéro 224
- Télérama numéros 2240-2282-HS mai 1994
Critiques (Public)
Ken Loach a su nous montrer avec sincérité un milieu social pauvre, mais d'une dimension humaine extrêmement riche. Jouant sur cette dualité, le réalisateur (d'ailleurs très bien servi par une brochette d'acteurs sensationnels) a parfaitement su rendre sur la pellicule les sentiments et les réflexions qui l'ont sans doute poussé è faire ce film : l'indignation et l'émerveillement. Or ce sont justement ces deux sentiments qui font la noblesse du genre humain. « Raining stones » est donc profondément humain, et à voir absolument ! SH