HORROR HOTEL - 1960

Titre VF HORROR HOTEL
Titre VO The city of the dead
Autres titres VF LA CITE DES MORTS
Autres titre VO Horror hotel
Année de réalisation 1960
Nationalité Grande-Bretagne
Durée 1h16
Genre FANTASTIQUE
Notation 7
Date de sortie en France
Thème(s)
Cinéma britannique (ORIGINE)
Bûchers (tous pays confondus)
Sorcellerie (Cinéma britannique)
Sacrifices humains (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
MOXEY John Llewellyn
Chef(s) Opérateur(s)
DICKINSON Desmond
Musique
GAMLEY Douglas
Renseignements complémentaires
Scénario : George Baxt
d'apres un roman de Milton Subotsky
Produit par ce dernier .....
Acteurs
LEE Christopher
LOTIS Dennis
ST. JOHN Betta
DYALL Valentine
JESSEL Patricia
STEVENSON Venetia
NAYLOR Tom
MACOWAN Norman
BEACH Ann
JOHNSON Fred
ABNEY William
Résumé

Une jeune femme s'en vient dans un étrange village qui a la réputation d'être hanté, intéressée par le sujet après les cours d'un de ses professeurs. En effet, au 17e siècle, une sorcière y fut brûlée et le lieu est désormais habité par moult suppôts de Satan qui se maintiennent en vie, en tuant des créatures humaines. La puissance de la croix va finalement avoir raison des terrifiantes forces du Mal...

>>> Une oeuvre médiocre où même Christopher Lee est inexistant, ce qui est tout de même surprenant et incompréhensible d'un acteur habituellement mieux inspiré !

Bibliographie
Critiques (Public)
Sombre, captivant, inquiétant : « City of the dead » est un vrai petit chef-d’œuvre, à ne manquer sous aucun prétexte.

Les cinéphiles confirmés comme les néophytes auront deviné rien qu’au titre (qui a d’ailleurs était changé en "Horror Hotel" pour sa sortie américaine) à quel genre de film ils ont affaire. Il s’agit effectivement d’un de ces films "d’horreur" en vogue dans les années 60, reprenant des thèmes fantastico-ésotériques pour faire frissonner de plaisir petits et grands. Avec "City of the dead", tout cela atteint son paroxysme.

Dans une atmosphère sombre qui n’est pas sans rappeler le tout aussi génial "Carnival of Souls", on se laisse immédiatement embarquer dans l’histoire de la ville de Whitewood, des autodafés de sorcières au 17ème siècle jusqu’à aujourd’hui, où les élèves du mystérieux Alan Driscoll (magistralement interprété par Christopher Lee) sont intrigués par cette époque. Du noir et blanc tranchant à l’interprétation remarquable des acteurs, tout contribue à donner à un scénario habile la justesse de ton qu’il lui fallait pour piéger ses spectateurs. La crédibilité de l’ensemble fait que l’on s’identifie sans problème tour à tour aux différents personnages, ce qui donne au film tout son impact.

Que l’on soit amateur du genre ou non, on prendra plaisir à regarder "City of the dead", pour son suspense très bien mené d’un bout à l’autre ainsi que pour l’atmosphère particulière qu’il dégage, et l’on restera longtemps marqué par le rire diabolique de la sorcière, double rôle d’Elizabeth Selwyn et de Mrs. Newless, interprété par la regrettée Patricia Jessel. A voir sans plus attendre.

www.orpheane.com