AU COEUR DE LA NUIT - 1945

Titre VF AU COEUR DE LA NUIT
Titre VO Dead of night
Année de réalisation 1945
Nationalité Grande-Bretagne
Durée 1h40
Genre FANTASTIQUE
Notation 16
Date de sortie en France 08/05/1946
Thème(s)
Golf
Suicide (Cinéma britannique)
Chefs-d'oeuvre (Fantastique)
Ventriloques (tous pays confondus)
Wells (Herbert George)
Cinéma britannique (ORIGINE)
Poupées "diaboliques" et autres objets "vivants" .....
Ealing Studios
Films en boucle (tous pays confondus)
Clarke (T.E.B.)
La mort, ses cadavres et ses représentations (tous pays confondus)
Psy(chologue-chiatre) (Cinéma britannique)
Voitures de course (tous pays confondus)
Milieu médical (Cinéma britannique)
Prémonitions
Autobus et autocars (tous pays confondus)
Fantômes (Cinéma britannique)
Jeux (cache-cache)(tous pays confondus)
Mariage (Cinéma britannique)
Prisons (Cinéma britannique)
Personnalités multiples (tous pays confondus)
Rêves et cauchemars (Cinéma britannique)
Réalisateur(s)
CAVALCANTI Alberto CRICHTON Charles DEARDEN Basil HAMER Robert
Chef(s) Opérateur(s)
SLOCOMBE Douglas PARKER Jack PAVEY Stan
Musique
AURIC Georges
Renseignements complémentaires
Scénario : John Baines,
E.F. Benson, T.E.B. Clarke,
Angus Mac Phail et H.G. Wells .....
Produit par Ealing Studios
et Michael Balcon
Distribution : Acacias-Cinéaudience

Visa d'exploitation : 3179

Nota : réalisateurs des différents segments du film :

- Alberto Cavalcanti : ("Christmas party" et "The ventriloquist's dummy")
- Charles Crichton : ("Golfing story")
- Basil Dearden : ("Hearse driver" et "linking narrative")
- Robert Hamer : ("The haunted Mirror")
Acteurs
JOHNS Mervyn
BAIRD Anthony
CULVER Roland
KELLY Judy
MALLESON Miles
HOWES Sally Ann
WITHERS Googie
REDGRAVE Michael
RADFORD Basil
WAYNE Naunton
MICHAEL Ralph
POWER Hartley
VALK Frederick
LEAKE Barbara
JONES Peter
ALLAN Michael
GADD Renee
MERRALL Mary
WYNDHAM Robert
MICHAEL Ralph
PERCY Esme
RYAN Peggy
WELCH Elizabeth
MARSH Garry
KUN Magda
JEAYES Allan
MAC GUIRE John
Résumé

Un architecte londonien, Walter Craig, a été invité par un certain Foley, qu'il ne connait pas, pour le week-end, dans sa propriété campagnarde, afin d'envisager des aménagements ultérieurs. Dès son arrivée au champêtre cottage, notre sagace entrepreneur est fortement surpris par les lieux et les personnes présentes. En effet, quelle n'est pas son interrogative surprise de se retrouver dans un endroit et avec des gens qui hantent ses rêves depuis plusieurs mois. Une situation fort étonnante qui ne semble guère intriguer l'assistance, chacun des protagonistes ayant à narrer un événement singulier, voire extraordinaire de son existence :

- Un coureur automobile, se rétablissant dans une chambre d'hôpital, a la sombre prémonition d'un prochain et fatal accident de l'autobus qu'il aurait dû prendre...

- Une adolescente jouant à cache-cache avec des camarades de son âge, dans un vaste manoir, côtoie le fantôme d'un enfant décédé des années auparavant...

- Une jeune femme raconte l'étrange envoûtement de son fiancé, dramatiquement attiré par un miroir qui reflète une mystérieuse chambre inconnue...

- La drôle de situation de deux amis, joueurs de golf émérites, amoureux de la même femme et dont le premier va revenir hanter le second, après son suicide...

- L'angoissante et maladive relation d'un ventriloque, un certain Maxwell Frere, avec sa cauchemadesque marionnette, aux confins de la suggestion et de la folie...

>>> Si les intrigues abordées sont toutes du domaine du récit fantastique et surnaturel, le film n'a aucune portée métaphysique. Il s'agit seulement de faire frissonner le spectateur en lui faisant frôler l'irrationnel avec un humour en demi-teinte dans la pure tradition anglo-saxonne. On déplore la faiblesse du sketch de Charles Crichton, compensée par une thématique bienvenue et rare au cinéma, le film en boucle...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- L'Ecran Français numéros 46 et 48
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Cinéma numéros 201/202
- Saison Cinématographique 1945/47 et 1976
- Revue du Cinéma numéro 118
- Le Monde du 25/01/2009
- Cinématographe numéro 97
- Mad Movies numéro 266
Critiques (Public)