UNE PETITE SOEUR POUR L'ETE - 1972

Titre VF UNE PETITE SOEUR POUR L'ETE
Titre VO Natsu no imoto
Année de réalisation 1972
Nationalité Japon
Durée 1h36
Genre COMEDIE DRAMATIQUE
Notation
Date de sortie en France 09/01/1974
Thème(s)
Cinéma japonais (ORIGINE)
Iles (Cinéma japonais)
Réalisateur(s)
OSHIMA Nagisa
Chef(s) Opérateur(s)
YOSHIOKA Yasuhiro
Musique
TAKEMITSU Toru
Renseignements complémentaires
Scénario : Nagisa Oshima,
Mamoru Sasaki et Tsutomu Tamura .....
Assistant-réalisateur : Kiyoshi Ogasawara
Distribution : Nef Diffusion

Visa d'exploitation : 41 134
Acteurs
KOMATSU Hosei
KURITA Hiromi
LILY
KOYAMA Akiko
ISHIBASHI Shôji
SATO Kei
TOURA Rokko
TONOYAMA Taiji
Résumé

Intéressante parabole d'ordre politique sur la région d'Okinawa et ses liens avec la métropole nippone. Tandis que l'île s'étend sans cesse, un petit garçon qui ne connaît pas son père, écrit à une petite fille vivant à Tokyo et lui exprime son ardent désir de la rencontrer. Elle décide effectivement d'aller à Okinawa voir celui qui la surnomme "Soeur" .....

Bibliographie
- Télé-Ciné numéro 185
- Cinéma 1974 numéro 184
Critiques (Public)
12/20 : Vu en v.o. et en couleurs au Festival des Trois Continents 2007. Une histoire familiale très enchevêtrée en bord de mer, une jolie musique ponctue cette difficile romance. Or donc, une jeune fille en minijupe débarque, très bien dans sa peau. Elle a pour principale compagnie sa belle-mère, nouvelle épouse toute jeune de son paternel, cette dernière moins à l'aise, en pleines manigances : il est question de lettres, d'un secret de famille créant un obstacle, c'est confus et vite lassant.. un jeune guitariste, très sexy avec sa veste ouverte, serait l'enjeu de ces deux dames... Un jour (bienvenu car on se languit ferme), la famille élargie se retrouve pour se détendre, mais surtout débattre (l'occasion, pour Oshima, de jouer habilement, comme le ferait un peintre, sur les contrastes de couleurs de la plage). Enfin, toute idée de "faute" est balayée, le spectateur soulagé de sortir du risque consanguin sous-entendu. Un film un peu alambiqué à mon goût... L.Ventriloque