L'IMPOSSIBLE MONSIEUR BEBE - 1938

Titre VF L'IMPOSSIBLE MONSIEUR BEBE
Titre VO Bringing up baby
Année de réalisation 1938
Nationalité Etats-Unis
Durée 1h42
Genre COMEDIE
Notation 18
Date de sortie en France 18/03/1938
Thème(s)
Chefs-d'oeuvre (Comédie américaine)
Animaux divers (Cinéma américain)
Golf
Préhistoire. Hommes et animaux préhistoriques .....
Musées
Alcoolisme et autres beuveries (Cinéma américain)
Chiens (Cinéma américain)
Postes et Télécommunications
Basse-cour (Coqs, poules et autres gallinacés) .....
Cirque (Cinéma américain)
Réalisateur(s)
HAWKS Howard
Chef(s) Opérateur(s)
METTY Russell
Musique
STEINER Max WEBB Roy
Renseignements complémentaires
Scénario : Dudley Nichols
et Hagar Wilde .....
d'après l'histoire de ce dernier
Montage : George Hively
Distribution : RKO

Visa d'exploitation : 2957
Acteurs
GRANT Cary
HEPBURN Katharine
RUGGLES Charles
ROBSON May
FITZGERALD Barry
CATLETT Walter
FELD Fritz
WALKER Virginia
KELLY John
ROBERTS Leona
IRVING George
BIRELL Tala
HUMBERT George
COSSART Ernest
BENEDICT Brooks
CARSON Jack
BOND Ward
LANE Richard
HALL Geraldine
WEST Pat
BEVAN Billy
ADLER Ruth
ASHBURY Adeline
BENEDICT William Billy
BLYSTONE Stanley
BROOKS Ralph
CAMPBELL Harry
CORRIGAN D'arcy
CORSON William
EAGER Evelyn
MOORE Terry
FRANEY Billy
GARDNER Jack
GARGAN Edward
GIFFORD Frances
GILMORE Tex C. C.
GREEN Duke
GUILFOYLE Paul
SLOVER Karl
KRUEGER Lorraine
LLOYD Dorothy
MACK Buck
MANGEAN Teddy
MARLOWE Frank
MARTEL Jeanne
O'MALLEY Pat
PETERSON Eleanor
SLAVEN Buster
STEERS Larry
STEVENS Jean
STONE Bobby
STONEY Jack
THATCHER Bob
THOMAS Frank M.
VOLLMAR Ida
WEAVER Crawford
WESTLAKE Cynthia
DUNDEE Jimmie
THURSTON Helen
WELDON Robert
THOMAS Edward
Résumé

L'éminent et très sérieux paléontologue David Huxley, fiancé à Susan, sa sérieuse et guindée secrétaire, termine au musée Stuyvesant d'Histoire Naturelle le montage final d'un splendide squelette de brontosaure et doit rencontrer incessamment le major Applegate, représentant d'une richissime vieille dame ayant promis de verser une royale contribution financière à l'établissement. Sur son lieu de rendez-vous, un huppé terrain de golf, il fait la connaissance de la séduisante Susan qui va lui "emprunter" successivement sa balle et sa voiture. Ils se revoient au restaurant où la jeune femme continue à créer confusion et perturbation avec le sac à main d'une cliente qu'elle pensait être le sien et la déchirure mal placée de sa robe de soirée. Plus tard, cette dernière, pour attirer l'attention de David qui fait tout pour éviter que sa route croise celle de la pétulante demoiselle, feint d'être attaquée par un léopard apprivoisé, baptisé "Bébé" qui avait été envoyé du Brésil par son frère. Nos deux protagonistes vont se retrouver dans une ferme dans le Connecticut, avec l'imposant félin, attendant la venue de tante Elizabeth (en fait la fameuse donatrice) qui débarque avec son chien, l'espiègle et fureteur George. En peu de temps, le sympathique cabot aura volé à notre paléontologue, le seul morceau d'os qui lui manquait pour terminer son squelette préhistorique, une superbe clavicule intercostale qu'on venait de lui envoyer par la poste. Et les ennuis recommencent, avec l'os enterré quelque part dans l'immense propriété de plus d'un hectare et la fuite de Bébé, échappé de la demeure par une porte mal fermée. Bientôt on assiste à une époustouflante et dangereuse méprise, Susan croyant avoir rattrapé son félin, revient en fait avec un léopard sauvage qu'elle a délivré d'une camionnette d'un cirque en représentation dans la région. Et voilà que la police et son balourd de shérif s'en mêlent, plus ou moins hasardeusement...

>>> Une époustouflante comédie américaine, où les situations burlesques s'enchaînent et se déchaînent avec un naturel confondant et une simplicité consternante, entretenues par quelques savoureux gags qui à défaut d'être forcément originaux, ont l'incontestable mérite de se présenter avec une rigoureuse pertinence et une confondante évidence, sans oublier une interprétation hors pair des principaux acteurs, magnifiquement investis. Revue pour la cinquième fois, lors du 42e Festival International du Film de La Rochelle 2014 qui nous proposait pas moins d'une vingtaine de films du cinéaste Howard Hawks, le film reste un vrai bonheur rugissant et câlin...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- CiNéMAS volume 13 numéros 1/2
- Télérama numéros 763-1056
- Cinéma numéro 72
- Image et Son numéro 223
- Saison Cinématographique 1964
- Revue du Cinéma numéros 223,227,236
- Cahiers du Cinéma numéros 139-160
- Pour Vous numéros 188 et 489
- Cinématographe numéro 99
- Cinémonde numéro 492
Critiques (Public)
Une parfaite comédie romantique et loufoque qui met en scène deux acteurs fétiche du Hollywood de l'époque : Katharine Hepburn et Cary Grant! Ils n'on jamais été plus hilarants... Beaucoup d'humour, de gags, de situations burlesques... Un bon moment à passer en perspective!