DEMOLITION MAN - 1993

Titre VF DEMOLITION MAN
Titre VO Demolition man
Année de réalisation 1993
Nationalité Etats-Unis
Durée 1h55
Genre SCIENCE-FICTION
Notation 14
Date de sortie en France 02/02/1994
Thème(s)
Anticipation (Cinéma américain)
Cryogénie
Réalisateur(s)
BRAMBILLA Marco
Chef(s) Opérateur(s)
THOMSON Alex
Musique
GOLDENTHAL Elliot
Renseignements complémentaires
Scénario : Daniel Waters,
Robert Reneau et Peter M. Lenkov .....
d'après un sujet de Robert Reneau
et Peter M. Lenkov .....
Distribution : Warner Bros

Visa d'exploitation : 84 315
Acteurs
STALLONE Sylvester
SNIPES Wesley
BULLOCK Sandra
HAWTHORNE Nigel
BRATT Benjamin
GUNTON Bob
SHADIX Glenn
LEARY Denis
BUSH L.grand
SKIPPER Pat
KAHAN Steve
BOLLEN Paul
COLSON Mark
GREGORY Andrew
ENOS John
COBBS Bill
EVANS Troy
RIVE Patricia
SCOTT Anneliza
MINERD Dean
LOGAN Kristopher
PERRI Paul
LENTINI Susan
WALLACE Casey
LEE Michael T.
DURAND Chris
JONES Brett a.
CORTESE Dan
HARRIS Lara
NEHIRA Sam
OATTS Claude
SANDERS Brandy
CHAPMAN Alexander
LAGUNAS Rosemarie
BALDWIN Ken
JURAND Ben
LUCAS Billy D.
MAC GOVERN Don
MICHAELS Rhino
OBATA Toshishiro
VENTURA Jesse
ANTICO Pete
ARNOLD Bob
BARNETT Greg
BATES Ken
BERUMEN Sandy
BORLAND John
BRUGGEMANN Tom
BROWN Bobby
CADE John
CAMPBELL Keith
COMPTON Norm
CONNORS Jim
DE ALESSANDRO Mark
DAVIDSON Tim
DURAN Richard l.
ELAM Ousaun
ENDOSO Kenny
EPPER Daniel
EPPER Gary
EPPER Jeannie
EVANS Debbie
HALL Randy
HALTY James M.
HANSON Tabby
HEE Dana lynn
HODDER Kane
HOOKER Buddy Joe
KINGI Henry
KINGI Henry (junior)
LEA David
MANSKER Eric
MAC GOVERN Bob
MEIER John
MAC LARTY Gary
MINOR Rita
MOORE Bennie
OLINEY Alan
RONDELL Ronnie
PICERNI Chuck (junior)
SALGADO Marcus
ROSALES Tom (junior)
TAN Philip
WARD Jeff
WATERS Chuck
WHEELER Cheryl M.
WILDER Scott
YOUNG Nancy
BLACK Jack
BUICE Michael
WILBORN Carlton
PICERNI Charles
PICERNI Steve
SCHNEIDER Rob
Résumé

John Spartan, un policier aux méthodes fort expéditives, surnommé "Démolition Man", dans le Los Angeles de l'année 1996, se retrouve condamné à une longue peine de "cryogénisation" pour avoir "sacrifié" une trentaine d'otages, alors qu'il poursuivait un dangereux psychopathe, Simon Phoenix. Trente six années plus tard, le brutal criminel s'échappe de sa prison et dans cette société aseptisée, ne reste plus que la solution de "réveiller" le policier hiberné, seul capable de l'arrêter à nouveau...

>>> De l'action, du rythme, de l'efficacité on ne s'ennuie pas...

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Film Français numéro 2492
- Mensuel du Cinéma numéro 14/1994
- Première numéro 203
- Studio numéro 83
- Mad Movies numéros 86 et 87
- Positif numéro 397
- Télérama numéro 2299
- Nouvel Observateur numéro 1525
- L'Express numéro 2221
- Le Point numéro 1117
- Le Monde du 03/02/1994
Critiques (Public)
Dommage que cette utopie n'ait pas été plus et surtout mieux creusée. En tout cas c'est marrant. Je note que le discours affirmant la nécessité du conflit ouvert en société, et en creux déplorant son absence ou le risque de sa disparition, est déjà susurré ici à l'oreille du spectateur. J'imagine qu'aujourd'hui, en 2017, les chantres de ces interactions sociales vigoureuses sont pleinement rassurés.