DIMANCHE D'AOUT - 1949

Titre VF DIMANCHE D'AOUT
Titre VO Domenica d'agosto
Année de réalisation 1949
Nationalité Italie
Durée 1h20
Genre COMEDIE DRAMATIQUE
Notation 16
Date de sortie en France 06/08/1950
Thème(s)
Cinéma italien (ORIGINE)
Néo-réalisme ( italien)
Zavattini (Césare)
Colisée .....
Trains et gares (Cinéma italien)
Concierges (tous pays confondus)
Barques, pirogues, chaloupes et autres canots .....
Patins, planches à roulettes et autres skate-boards .....
Maisons de retraite (tous pays confondus)
Milieu de la publicité (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
EMMER Luciano
Chef(s) Opérateur(s)
BARBONI Leonida SCALA Domenico MARELLI Ubaldo
Musique
VLAD Roman
Renseignements complémentaires
Scénario : Franco Brusati,
Luciano Emmer, Cesare Zavattini
et Giulio Macchi .....
d'après un sujet de Sergio Amideo
Assistant-réalisateur : Francesco Rosi

Visa d'exploitation : 9888
Acteurs
BALDINI Anna
CARMI Vera
CIGOLI Emilio
COMPAGNONI Andrea
DI LEO Anna
LIBASSI Salvo
INTERLENGHI Franco
MASTROIANNI Marcello
LISSIAK Elvi
MALGARINI Pina
NINCHI Ave
VITALE Mario
SERATO Massimo
MEDICI Anna
VERGA Corrado
SANGRO Nora
MORINO Jone
VITALI Fernando
FERRERO Fiorella
BETTONI Aldo
SMITH Bruno
MORETTI Adele
ZAFFATI Lella
DE RIO Alma
MILANI Fernando
BERGMAN Hank
MACCHI Giulio
ROSI Francesco
Résumé

Comme tous les dimanches de la période estivale, les plages d'Ostie voient déferler sur le littoral ensoleillé de la mer Tyrrhénienne, une foule dense et bruyante, venue en trains, voitures et vélos de la capitale située à une bonne trentaine de kilomètres des populaires réjouissances côtières. Alors que le jeune Enrico et sa bande de copains s'en viennent en pédalant comme des dératés sur leurs bicyclettes, la jeune Marcella fait partie de la fournée familiale à bord d'un brinquebalant véhicule en bout de course, loin de la superbe voiture de Roberto, venu chercher à son domicile la jeune Lucianna qui vient de rompre avec son ancien fiancé Renato, pauvre et chômeur, qui sera tenter par une cambriole, avec de minables complices, dans les bureaux désertés des abattoirs romains. Autre arrivant, le débonnaire Alberto, qui avait amené, pour satisfaire la volonté de sa pimbêche de nouvelle compagne, sa petite fille Cristina dans une colonie de vacances ayant un emplacement réservé sur la plage, et qui fera la connaissance d'une jeune veuve dont la gamine se trouve aussi en pension vacancière. Et parallèlement, loin des baignades et du farniente dominical, l'agent de police Ercole cherche à régler, outre la circulation, les problèmes d'intendance de sa promise Rosetta enceinte et qui vient d'être mise à la porte par sa patronne...

>>> Vision kaléidoscopique d'une Italie post Seconde Guerre mondiale sous l'égide d'un néo-réalisme bon enfant, quelque peu apaisé et complice bienveillant de ses protagonistes, pour un premier long métrage d'un réalisateur qui s'était distingué auparavant par quelques splendides courts sur l'art et la peinture...

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Raccords numéro 6
- Ecran Français numéros 262, 274 et 275
- Saison Cinématographique 1950/1951
- La Revue du Cinéma numéro 39
- Cinématographe numéro 124
- Positif numéro 253

Critiques (Public)