LES AILES - 1927

Titre VF LES AILES
Titre VO Wings
Année de réalisation 1927
Nationalité Etats-Unis
Durée 2h19
Genre GUERRE
Notation 18
Date de sortie en France
Thème(s)
Première Guerre Mondiale (Cinéma américain)
Aéroports et aviation militaire (Cinéma américain)
Ambulances (tous pays confondus)
Etoiles filantes (tous pays confondus)
Porte-bonheur (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
WELLMAN William A.
Chef(s) Opérateur(s)
PERRY Harry
Musique
ZAMENICK J.s. SOSIN Donald
Renseignements complémentaires
Scénario : Hope Loring
et Luis D. Lighton .....
d'après une histoire de Monk Saunders
Photographies des séquences aériennes : Russell Harlan,
William Clothier, Ray Olsen
et Ernest Laszlo .....
Distribution : Paramount

Nota : affiche du film d'origine hollandaise .....
Acteurs
BOW Clara
ROGERS Charles Buddy
ARLEN Richard
RALSTON Jobyna
COOPER Gary
MARCHAL Arlette
BRENDEL El
SMITH Gunboat
TUCKER Richard
SWAYNE GORDON Julia
IRVING George
WALTHALL Henry B.
HOPPER Hedda
DE BRULIER Nigel
KARNS Roscoe
PIERCE James
VON HAARTMAN Carl
GRACE Dick
ROGERS Rod
HICKEY William (2)
BARTON Charles
Résumé

Nous sommes en 1917, les Etats-Unis viennent de s'engager dans le conflit de la Première Guerre Mondiale. Deux jeunes amis, David Armstrong et Jack Powell, à peine sortis de l'adolescence, amoureux de la même demoiselle, la pétulante Mary Preston (qui a des sentiments réciproques pour le second) décident de s'engager dans l'armée de l'air, depuis leur plus jeune âge passionnés par l'aviation. Après un entraînement intensif, tout d'abord au sol, pour acquérir toutes les subtilités aériennes, du looping en passant par le tir, une première opération les met en situation périlleuse face à une solide escadrille allemande. Leur héroïque comportement guerrier leur vaudra même décoration et permission que nos vaillants garçons vont passer à Paris, aux célèbres Folies-Bergères, où lors d'une mémorable soirée alcoolisée, l'exubérant Jack va retrouver l'amoureuse Mary qui s'est engagée comme conductrice ambulancière, sans la reconnaître, trop fasciné par les nombreuses bulles de champagne hallucinées lors de son copieux enivrement. Lors d'une offensive générale, l'avion de David est abattu et son pilote considéré comme décédé lors de cette dramatique confrontation aérienne. Mais le garçon a pourtant survécu au crash de son avion et tentera de retrouver les siens, en empruntant un aéronef allemand sur un terrain ennemi. Comble d'absurdité et de malheur, il sera abattu par son propre ami, obnubilé par la haine et la vengeance, désireux de le venger, qui ne verra qu'un avion ennemi de plus à détruire...

>>> Un splendide chef-d'oeuvre du cinéma muet américain, conjuguant avec dextérité et finesse, de magnifiques et saisissantes prises de vue de combats aériens, avec une permanente et diffuse émotion en filigrane non dépourvue d'humour et de légèreté...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- "1895" numéro 39
- Positif numéros 396, 463
- Pour Vous numéros 1, 3, 5, 29
Critiques (Public)