LA CONSTANTE - 1980

Titre VF LA CONSTANTE
Titre VO Constans
Année de réalisation 1980
Nationalité Pologne
Durée 1h38
Genre DRAME PSYCHOLOGIQUE
Notation 15
Date de sortie en France 29/10/1980
Thème(s)
Cinéma polonais (ORIGINE)
Milieu médical (Cinéma polonais)
Alpinisme (tous pays confondus)
Armée (Autres pays)
Parachutisme
Jeux (fléchettes) (tous pays confondus)
Pharmacies et pharmacien(ne)s (tous pays confondus)
Taxis (Cinéma polonais)
Cimetières (tous pays confondus)
Représentant(e)s du culte (Cinéma polonais)
Hôtels (Autres pays)
Milieu universitaire (Autres pays)
Réalisateur(s)
ZANUSSI Krzysztof
Chef(s) Opérateur(s)
IDZIAK Slawomir
Musique
KILAR Wojciech
Renseignements complémentaires
Scénario : Krzysztof Zanussi
Distribution DVD : Distribution DVD : clavisfilms

Visa d'exploitation : 53 285

Nota :

- Prix du Jury, Cannes 1980
Acteurs
BRADECKI Tadeusz
MROZOWSKA Zofia
MORAWSKI Cezary
ZAJACZKOWSKA Malgorzata
PYRKOSZ Witold
LEJCZAK Ewa
JUREWICZ Jan
MACHULSKI Juliusz
ZEBROWSKI Edward
LITEWKA Marek
STRZEMZALSKI Jacek
BOROWIEC Kazimierz
CIELECKI K.
COLONNA-WALEWSKA Jadwiga
DYTRYCH Lucjan
GRABOWSKI Tadeusz
HUDZIAK Andrzej
IWINSKA Stefania
KAMIENSKI Jerzy
MACHOWSKI Krzysztof
PRIWIEZIENCEW Eugeniusz
PROCHNICKI Jerzy
WIELICKI Krzysztof
BIGELMAJER Krystyna
ELBINSKA-ROBACZEWSKA Wanda
GOZDZIK Monika
KOWALCZYKOWA Helena
KRZYZANOWSKI Jan
ROSTKOWSKA Alina
WACHELKO-ZALESKA Krystina
ZIOLKOWSKA Emilia
SZMIDT Stefan
ZUREK Krzysztof
WASILEWSKI Jozef
Résumé

Fils d'un alpiniste de renom décédé il y a une dizaine d'années dans le massif de l'Himalaya, Witold qui vient d'achever son service militaire dans les troupes aéroportées, escalade et parachutisme au programme, n'a guère les moyens financiers (sa mère est simple employée dans une pharmacie) pour entreprendre des études supérieures en mathématiques (sa passion) et intègre donc comme électronicien et technicien monteur, un établissement polonais qui organise des expositions à l'étranger. Son premier déplacement professionnel lointain, dans la mégalopole de Bombay, lui permet de découvrir la veulerie et l'hypocrisie de ses collègues, du simple manutentionnaire au cadre accompagnateur qui cherchent par tous les moyens à gruger financièrement le tout-venant, les clients comme leur propre entreprise. Sa mère, gravement malade, se retrouve hospitalisée dans des conditions déplorables et finira par demander le retour à la maison pour y passer ses derniers moments. Après son décès, Witold profondément affecté par cette disparition et malgré la compassion d'une jeune infirmière avec laquelle il se lie, accepte de plus en plus mal le comportement prévaricateur de son entourage et se résout à dénoncer les exactions de son supérieur en provoquant une réunion plénière du comité d'entreprise...

>>> Une œuvre d'origine polonaise, récompensée par le Prix du Jury pour la qualité de la mise en scène, au festival de Cannes 1980 qui dépeint avec complicité et conviction, un homme ordinaire pétri par une constante rigueur morale, dans une trajectoire de vie dépourvue de compromissions, d'allégeances aux prébendes et aux malversations diverses et variées. Cette rigueur morale, vertueuse et probe, lui confère un statut christique, peut-être remis en question dans l'énigmatique et dramatique épilogue...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Les Nouvelles Littéraires numéro 2761
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Cinéma numéros 262 et 263
- Avant-Scène numéros 251/252 et 317/318
- Positif numéros 232/233 et 237
- Saison Cinématographique 1981
- Jeune Cinéma numéros 128 et 130
- La Revue du Cinéma numéro 353

Critiques (Public)