TUKUMA - 1985

Titre VF TUKUMA
Titre VO Tukuma
Année de réalisation 1985
Nationalité Danemark
Durée 1h35
Genre COMEDIE DRAMATIQUE
Notation 10
Date de sortie en France
Thème(s)
Enterrements
Deltaplanes, parapentes et parachutes ascentionnels .....
Hélicoptères (tous pays confondus)
Barques, pirogues, chaloupes et autres canots .....
Cimetières (tous pays confondus)
Football
Chiens (Autres pays)
Représentant(e)s du culte (Cinéma danois)
Aurores boréales (tous pays confondus)
Bals et dancings (tous pays confondus)
Accouchements
Cinéma danois (ORIGINE)
Groenland (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
KJAERULFF-SCHMIDT Palle
Chef(s) Opérateur(s)
BRUEL Dirk BOHM Birger
Musique
FUZZY Lasse LYBERTH Rasmus
Renseignements complémentaires
Scénario : Palle Kjaerullf-Schmidt,
Klaus Rifbjerg et Josef Tuusi Motzfeldt .....
Acteurs
EJE Thomas
ROSING OLSEN Naja
LYBERTH Rasmus
SCHMIDT Benedikte
THYGESEN Rasmus
GEISLER Agga
HOLMEY Erick
Résumé

Erik est un jeune Danois, parti sur les traces de son frère Bruno, mystérieusement décédé en deltaplane, quelque part dans le vaste Groenland, pour tenter de comprendre la vie et la mort de celui qui l'a toujours fasciné. Appelé par les Inuits qu'il rencontre ou croise "Tukuma", surnom qui signifie dans leur idiome local "celui qui a trop à faire", nom qu'ils donnent invariablement à tous les Européens, avec leur mentalité particulière qui dénote une personne toujours trop "pressée", Erik aura bien des difficultés pour approcher ce pays étrange qui va finalement lui permettre de se trouver et de devenir un autre homme. En effet, une autre existence se dessine lentement pour le jeune homme, à l'orée d'un quotidien toujours problématique entre dangereuse virée en canot avec la délicieuse Soerine, ancienne compagne de son frangin ou ballade effrénée avec le sage Rasmus, en traîneau et meutes de chiens, qui apprendra peu à peu à se poser les vraies questions et goûter à l'envoûtante et sauvage beauté d'une nature exubérante sans cesse en éveil et en offrande...

>>> Sur un scénario minimaliste et quelque peu insignifiant, le réalisateur Palle Kjaerulff-Schmidt nous propose une approche déférente et complice du peuple inuit et nous fait part de sa profonde fascination pour un territoire à la fulgurante beauté, mis en danger par les méfaits d'une pollution de plus en plus fréquente. Noble dessein, à connotation faussement ethnologique, parsemé de petites phrases sentencieuses, qui ne suffit pas pour donner à l'oeuvre une chaleur et une densité perceptibles...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)