LE DERNIER TANGO A PARIS - 1972

Titre VF LE DERNIER TANGO A PARIS
Titre VO Ultimo tango a Parigi
Année de réalisation 1972
Nationalité Italie / France
Durée 2h12
Genre DRAME PSYCHOLOGIQUE
Notation 17
Date de sortie en France 15/12/1972
Thème(s)
Suicide (Cinéma italien)
Cinéma italien (ORIGINE)
Chewing-gum (tous pays confondus)
Masturbation .....
Réalisateur(s)
BERTOLUCCI Bernardo
Chef(s) Opérateur(s)
STORARO Vittorio
Musique
BARBIERI Gato NELSON Oliver
Renseignements complémentaires
Scénario : Bernardo Bertolucci
et Franco Arcalli .....
Distribution : Artistes Associés

Nota :

- Les scènes avec Michel Delahaye, Jean-Luc Bideau ont été coupées au montage .....

- Pour Jean-Marc Bory, uniquement la voix .....

- Franca Sciutto et Gianni Pulone sont crédités au générique, mais n'apparaissent pas dans le film .....


- Prix Paul Levy 1973 .....

- Nastro d'Argent 1973 de la Meilleure Réalisation .....
Acteurs
BRANDO Marlon
SCHNEIDER Maria
LEGITIMUS Darling
ALLEGRET Catherine
BETTI Laura
BREILLAT Marie-Hélène
LEAUD Jean-Pierre
SOLA Catherine
GIROTTI Massimo
MARQUAND Luce
PINSON Mimi
BIDEAU Jean-Luc
DELAHAYE Michel
MARCHETTI Mauro
DIAMENT Dan
SCHUMMER Peter
LEPENNEC Gerard
KOSIAK Stephane
LAZAR Veronica
MICHI Maria
ABLANALP Armand
GALLETTI Giovanna
MAGRINI Gitt
MENDIZABAL Ramon
KESTERBER Rachel
BREILLAT Catherine
BORY Jean-Marc
Résumé

Lui se prénomme Paul, un Américain à Paris, âgé de quarante-cinq ans et qui vient de perdre sa femme qui s'est suicidée. Elle, c'est Jeanne, une jeune fille désoeuvrée, cherchant un appartement. Ils font l'amour sans se connaître dans de désespérants rapports charnels qui veulent se suffire à eux-mêmes. Le drame se précise lorsque Paul commence à s'accrocher à cette inattendue liaison...

>>> Film à scandale comme hélas beaucoup de chefs-d'oeuvre, cette production italo-américaine reste un inoubliable moment de cinéma et de vérité...

Bibliographie
- "Trente ans au cinéma" d'Alberto Moravia .....
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Ecran 73 (numéro 12)
Critiques (Public)
Contrairement à ma précédente rencontre avec LE DERNIER TANGO, il y a deux ans en version allemande, je pense que le film de Bertolucci a très bien vieilli. L'interprétation aussi douloureuse que majestueuse de Brando, la sensualité de Maria Schneider (en chatte, papillon,vache, en mini-"jupe" ou sur les WC), les superbes mouvements de caméra, les apparitions de L'UNIQUE Léaud autant de moments forts qui font de ce film un magnifique passage de tunnel, tout comme il est aussi un chef-d'oeuvre d'éro-thanatos narcissique. Les évocations du suicide de l'épouse de Paul-Brando (notamment celle où il est sur son lit de mort) sont superbes.  (ELIE "Lambada" ELIE)

Qui a dit déjà que l'amour physique était sans issue ? Pourtant, cher "Cinéfiches", je ne trouve pas du tout leurs rapports sexuels désespérants, au contraire. Ils ont juste ce qu'il faut de mystère, de ludisme, de sadisme aussi pour que le charme demeure jusqu'à la fascination. Mais quand on s'enferme dans ce genre de relation, impossible ensuite de modifier la règle du jeu. Sous peine de perdre à jamais cette partie de mystère qui était leur unique lien, depuis le début ..... Et Maria Schneider est peut-être bien dure de traiter ainsi l'immense Brando, mais elle sait, elle, que de toute façon, leur histoire est condamnée dès que l'un s'éprendra de l'autre ....... 

Une oeuvre magistrale et d'une exceptionnelle intelligence. L'interprétation est d'un niveau très élevé ..... 

Je trouve que ce film est une oeuvre grandiose, très puissante ..... Il émane de Marlon Brando une virilité et une sensualité à couper le souffle.