LA MAISON DU CAUCHEMAR - 1987

Titre VF LA MAISON DU CAUCHEMAR
Titre VO Ghosthouse
Autres titre VO La casa 3
Année de réalisation 1987
Nationalité Italie
Durée 1h30
Genre HORREUR
Notation 8
Date de sortie en France 01/06/1988
Thème(s)
Radios (Cinéma italien)
Fantômes (Cinéma italien)
Caravanes, camping-cars et mobile home...
Morgues
Cimetières (tous pays confondus)
Clowns (tous pays confondus)
Enfance et adolescence troubles
Cinéma italien (ORIGINE)
Maisons hantées (tous pays confondus)
Poupées "diaboliques" et autres objets "vivants" .....
Auto-stop (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
LENZI Umberto
Chef(s) Opérateur(s)
DELLI COLLI Franco
Musique
MONTANARI Piero
Renseignements complémentaires
Scénario : Umberto Lenzi,
Cynthia Mac Gavin et Sheila Goldberg .....

Visa d'exploitation : 67 832

Nota : Umberto Lenzi a tourné sous le pseudonyme de Humphrey Humbert
Piero Montanari a composé sous celui de Ian Fisher .....
Acteurs
WENDEL Lara
SCOTT Greg
SELLERS Mary
O'BRIEN Donald
JAY Martin
FOUGEROUSSE Kristen
HOUCK Ron
MOON Willy H.
MULLER Susan
SMITH Alain
MORSE Ralph
DEVANY William J.
CHAMPAGNE Robert
KIMNORO Ernest m.
SILVER Kate
Résumé

Radio-amateur passionné, le dénommé Paul qui habite la grande mégalopole de Boston, vient de capter un mystérieux et plutôt inquiétant message sous forme d'un pressant appel à l'aide et ponctué d'alarmants cris de détresse. Par un banal calcul de triangulation, il parvient à découvrir l'origine géographique du dramatique appel, endroit où il décide se se rendre en compagnie de sa petite amie Martha. Parti avec leur spacieux camping-car, le couple découvre une vieille maison isolée au fin fond du Massachussets, dans laquelle, vingt ans auparavant le couple des Baker a été sauvagement assassiné et leur petite fille Henrietta trouvé morte dans un recoin de la cave. Sur place, il fait la connaissance d'un jeune couple de campeurs dont l'homme est lui aussi féru de transmissions par radio. La nuit, l'angoisse et la peur semblent gagner la demeure, alors même qu'une petite fille toute de blanc vêtue, tenant dans ses bras une poupée-clown, apparaît aux protagonistes éberlués...

>>> Rien de bien nouveau dans la thématique "demeures hantées" et petite fille maléfique, mais plutôt une navrante constance dans la besogneuse médiocrité ambiante, l'accumulation d'un chapelet ininterrompu de poncifs inhérents au genre et une lourde persistance dans une radicale médiocrité scénaristique...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)