CHACUN CHERCHE SON CHAT - 1995

Titre VF CHACUN CHERCHE SON CHAT
Titre VO
Année de réalisation 1995
Nationalité France
Durée 1h35
Genre COMEDIE
Notation 14
Date de sortie en France 03/04/1996
Thème(s)
Chats (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
KLAPISCH Cedric
Chef(s) Opérateur(s)
DELHOMME Benoît
Musique
Renseignements complémentaires
Scénario : Cedric Klapisch
Marie Vermillard a collaboré à la réalisation .....
Distribution : Bac Films

Visa d'exploitation : 88 033
Acteurs
CLAVEL Garance
SOUALEM Zinedine
LE CALM Renée
PY Olivier
DURIS Romain
KORETZKY Nicolas
DAMANT Andrée
LARRIVAZ Estelle
JAPY Camille
TOME Marina
LEROY Liane
DELTERME Marine
BRADBURY Jane
DE FOUGEROLLES Hélène
RIVA Marie
GARCIA Philippe
ABKARIAN Simon
JEHANNEUF Jacqueline
CHAPPEY Antoine
MARIE Madeleine
ZAHONERO Coraly
EBOUANEY Eriq
PETIT Aurélia
TRUONG Jean-Marc
RENAUD Francis
BUSSI Franck
GLASKO Michel
MANZONI Franck
SAVIN Eric
CHARDIN Pascal
BRISSE Joël
HOISNARD Danielle
FALGOUX Denis
PLASSON Suzanne
DUPUY Marcelle
FOUQUET Marthe
CLAVEL Garance
CHANTAL Aline
LAQUIT Gisele
BRUGEILLE Olympe
MOYA Felipe
RAMIREZ Paola
DONOSO Carlos
CANTO Maryline
AUFRAY Frédéric
Résumé

La délicieuse Chloe a décidé de prendre quelques jours de vacances. Seul problème : la garde de son chat "Grigri" qu'elle parvient à placer, après moult échecs, auprès d'une fort sympathique "mémé" du quartier. Hélas, à son retour, le félidé a disparu et de difficiles recherches vont commencer, dans les environs, avec l'aide multiple de tous les amis, relations et commerçants des environs. Tout finira pas rentrer dans l'ordre, après une semaine d'intensives investigations...

>>> Délicieux et délicat comme un ronron de contentement !

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Cahiers du Cinéma numéro 501
Critiques (Public)
OK. C'est un petit film bien sympa, la Madame Andrée est finalement bien attachante à garder tous les chats du quartier en période estivale... et la Chloe, douce humaine et si timide... Mais franchement l'idée de l'amour qui y passe est d'un réalisme qui me glace jusqu'a l'os... si les mecs sympas sont uniquement baratineurs, homosexuels ou idiots, bonjour ... Autant se faire illico lesbienne ou bonne soeur, parce que c'est à vous foutre le bourdon... D'ailleurs c'est fait, plus rien à dire que se taper la tete contre les murs... Y a-t-il un homme humain et sentimental dans la salle ? MILAN