COMMENT REUSSIR... QUAND ON EST CON ET PLEURNICHARD - 1973

Titre VF COMMENT REUSSIR... QUAND ON EST CON ET PLEURNICHARD
Titre VO
Autres titres VF VOULEZ-VOUS TUER AVEC MOI ?
Autres titres VF TOUT EST PERMIS QUAND ON EST CON ET PLEURNICHARD
Année de réalisation 1973
Nationalité France
Durée 1h20
Genre COMEDIE
Notation 8
Date de sortie en France 19/06/1974
Thème(s)
Audiard (Michel)
Concierges (tous pays confondus)
Alcoolisme et autres beuveries (Cinéma français)
Suicide (Cinéma français)
Réalisateur(s)
AUDIARD Michel
Chef(s) Opérateur(s)
FELLOUS Maurice
Musique
VARTAN Eddie
Renseignements complémentaires
Scénario : Jean-Marie Poiré
et Michel Audiard .....
d'après une idée de Fred Kassak
Cadrage : Yves Rodallec
Montage : Robert et Monique Isnardon
Distribution : Gaumont

Visa d'exploitation : 41 971
Acteurs
CARMET Jean
AUDRAN Stephane
ROCHEFORT Jean
MARIELLE Jean-Pierre
BIRKIN Jane
BUYLE Evelyne
PREVOST Daniel
DALBAN Robert
GARCIN Ginette
MINKA
ATKINE Féodor
HERVIALE Jeanne
DOYEN Jacqueline
DREYFUS Jean-Claude
BADIE Laurence
CANSELIER Jacques
LENOIR Rudy
ARKAN John
BISCIGLIA Paul
CASANOVA Ermanno
DUMAINE Bernard
FLEURANGE Anne
FLOCHE Sébastien
FONTAINE Jacqueline
LLORENS Samantha
MASSOL Bernard
NELL Carlo
PLUTON Manuel
SERVIEN Gilbert
VERVISCH Paul
DUC Van quynh neo
LAPORTE Hélène (2)
AUDIARD Michel
BLANCHEUR Jean
JOJOT Louis
LASSIAT Hubert
STREIFF Gerard
Résumé

Pour séduire les femmes et vendre son vermouth trafiqué, pompeusement baptisé "Volcani", Antoine Robineau utilise l'apitoiement auprès de ses conquêtes et de ses clients. Un beau jour, notre drôle de bonhomme se sent des attirances pour une hôtesse d'accueil d'un splendide hôtel. Mais la belle fréquente assidument le directeur du lieu et porte fortement malchance à toutes ses moult fréquentations...

>>> Du cinéma sans finesse et sans grandeur avec d'évidents relents de médiocrité dans son humour "rase-mottes". L'habituelle sauce Audiard des plus frelatées...

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
Critiques (Public)
L'apologie de la médiocrité est moins insupportable par la qualité des interprètes. Jeanne Herviale dans le rôle de la mère alcoolique de Jean Carmet coiffe tous ses partenaires au poteau.