LE TRESOR - 1923

Titre VF LE TRESOR
Titre VO Der Schatz
Année de réalisation 1923
Nationalité Allemagne
Durée 1h12
Genre COMEDIE DRAMATIQUE
Notation 15
Date de sortie en France
Thème(s)
Trésors
Cinéma allemand (ORIGINE)
Alcoolisme et autres beuveries (Cinéma allemand) (est et ouest)
Expressionnisme allemand
Réalisateur(s)
PABST Georg Wilhelm
Chef(s) Opérateur(s)
TOBER Otto
Musique
DEUTSCH Max
Renseignements complémentaires
Scénario : Georg Wilhelm Pabst
d'après un roman de Rudolf Hans Bartsch .....
Acteurs
STEINRÜCK Albert
MANNHEIM Lucie
KRAUSS Werner
BRAUSEWETTER Hans
GRÜNING Ilka
Résumé

A l'orée d'une grande forêt touffue, quelque part en Autriche, vivent Svetocar Badalic, maître fondeur de cloches, son épouse Anna et leur fille Beate. Leur aide, prénommé Svetelenz, est vaguement au courant de la possible existence d'un fabuleux trésor, dans les fondements de l'ancestrale bâtisse, datant de l'époque de la guerre avec les Turcs. Par malheur, l'or et les bijoux seraient inaccessibles, astucieusement dissimulés sous les fondations même de la maison. Lorsque le séduisant Arno, orfèvre de métier, est appelé chez notre fondeur pour s'occuper des ornements décoratifs de la cloche, on évoque insidieusement la reconstruction de la maison dans les années 1680, dont il ne restait que les solides fondations après le brutal saccage ottoman. Svetelenz, fort jaloux du succès du jeune orfèvre auprès de la délicieuse Beate, est de plus en plus obsédé par la recherche du trésor qu'il tente de localiser grâce à de rudimentaires baguettes divinatoires. De leur côté, les deux amoureux mettant en commun leurs sentiments et leurs réflexions, finiront par découvrir le mystérieux emplacement tant convoité. Mais c'est l'odieux assistant qui revendique la mirifique découverte auprès des époux Badalic. Sauvage idée de meurtre et avide cupidité seront désormais le vicié ferment d'une tension de plus en plus palpable qui va trouver son apogée par la mort violente du propriétaire, de sa femme et de leur aide, dans l'effondrement de la vieille maison, provoqué par la dramatique rupture d'un soubassement majeur de l'édifice, suite à un geste haineux et colérique du perfide Svetelenz... 

>>> Une oeuvre rare et puissante, au scénario fort éloigné des traditionnels films "monumentaux" qui mettent en scène le lourd destin tragique de personnages légendaires ou mythiques, véhiculant des milliers de figurants, sur des thématiques héroïques, bibliques ou historiques. Georg Wilhelm Pabst préfère cerner au plus près les fourvoiements de l'âme humaine confrontée à la rapacité, opposés à la noblesse de coeur, peu encline à se laisser troubler par les illusoires richesses terrestres...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)