LA NOIRE DE... - 1966

Titre VF LA NOIRE DE...
Titre VO
Année de réalisation 1966
Nationalité Sénégal / France
Durée 1h10
Genre DRAME
Notation
Date de sortie en France 05/04/1967
Thème(s)
Employé(e)s de maison (Autres pays)
Racisme (Autres pays)
Cinéma sénégalais (ORIGINE)
Suicide (Autres pays)
Prix Jean Vigo (Longs métrages)
Réalisateur(s)
SEMBENE Ousmane
Chef(s) Opérateur(s)
LACOSTE Christian
Musique
Renseignements complémentaires
Scénario : Ousmane Sembène
d'après son roman : "Voltaïque" .....
Directeur de production : André Zwoboda

Nota :

- Pour Toto Bissainthe, Robert Marcy et Sophie Leclerc, uniquement la voix .....


- Prix Jean Vigo 1966 .....

- Tanit d'Or, Carthage 1966 .....
Acteurs
SENE Nar
DIOP Mbissine T.
FONTAINE Robert
JELINEK Anne-Marie
BOY Ibrahim
DELBARD Bernard
DONATI Nicole
LEMERY Raymond
LEMERY Suzanne
BISSAINTHE Toto
MARCY Robert
LECLAIR Sophie
Résumé
Une jeune Sénégalaise est engagée par un couple d'Européens pour devenir leur gouvernante. Elle quitte Dakar et les suit à Antibes. Là, ses employeurs lui demande de faire la femme de ménage. Elle se sent exploitée et plonge dans le désespoir...
Bibliographie
- Dossiers Art et Essai numéro 23
Critiques (Public)
14/20 : C'est le premier film réalisé par un cinéaste d'Afrique noire. Ousmane Sembène propose un personnage émouvant (quoique pas assez construit, de même que l'odieuse patronne), une belle photographie sous influence Nouvelle Vague, et plusieurs images fortes, notamment à la fin : le cadavre dans la baignoire, le petit garçon qui suit le maître blanc avec son masque... C'est un film à voir, malgré des défauts évidents de scénario : un problème de rythme (combien de temps se passe exactement à Antibes ?), une vision trop simpliste... On ne comprend pas bien pourquoi Diouana ne communique pas plus, ne serait-ce que pour demander de faire un tour en ville. Au final, par excès de manichéisme, le message de Sembène perd de sa force, alors que l'idée de départ était bonne et aurait pu donner un très grand film, sur le choc à la fois entre deux cultures et deux classes sociales. David