LETTRE D'UNE INCONNUE - 1948

Titre VF LETTRE D'UNE INCONNUE
Titre VO Letter from an unknown woman
Année de réalisation 1948
Nationalité Etats-Unis
Durée 1h30
Genre MELODRAME
Notation 16
Date de sortie en France 05/11/1948
Thème(s)
Zweig (Stefan)
Epidémies (typhus)
Réalisateur(s)
OPHULS Max
Chef(s) Opérateur(s)
PLANER Franz
Musique
AMFITHEATROF Daniele
Renseignements complémentaires
Scénario : Howard Koch
et Max Ophuls .....
d'après le roman de Stefan Zweig
Distribution : Universal

Visa d'exploitation : 7463
Acteurs
FONTAINE Joan
CHRISTIANS Mady
JOURDAN Louis
GOOD John
YORKE Carol
SMITH Art
JOURNET Marcel
FREEMAN Howard
WALDIS Otto
SANFORD Erskine
BRYDEN Sonja
PESSIN Leo b.
YOUNG Audrey
TRENK William
NURNEY Fred
MEYER Torben
STERLER Hermine
HILL Ramsay
LEE William A.
HALL William
STEIN Lotte
GRÜNING Ilka
BURNS Paul E.
VARNO Roland
MOSTOVOY Leo
RUSKIN Shimen
LOVSKY Celia
SHARPE Lester
MARK Michael
AUSTIN Lois
GOLM Lisa
COBB Edmund
BLYTHE Betty
STOKES Vera
JOHNSON Doretta
GALE Lorraine
CARTER Douglas
STEWART Diane lee
STEVENS Cy
GARGAN Jack
LOVEJOY Arthur
SHAW Guy l.
WOOD June
RANSOME Jean
PARIS Manuel
WOODBURY Judith
BROWN Robert W.
MAC CALLUM John
SCHILLER Norbert
ANDERSON Harry
Résumé

Stephan Brand est un célèbre pianiste vieillissant qui, dans sa jeunesse, fut inconsistant et frivole, comme le lui révèle la lettre d'une ancienne maîtresse de passage. Un enfant était né de cette éphémère liaison, mais il décède rapidement. La mère, quant à elle, se meurt dans un hospice...

>>> Admirable mélodrame et mouchoirs humides pour une superbe reconstitution des splendeurs de la capitale autrichienne, une ville de Vienne en pleine période romantique qui risque pourtant fort de faire sourire (hélas) certains, à cause de son scénario quelque peu à l'eau de rose. Relire aussi dans la foulée le texte de Stephan Zweig...

Bibliographie
- L'Ecran Français numéro 176
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Positif numéros 232, 355 et 487
- 1895 numéros 34/35
- Télérama numéro 1007
- Cinéma numéros 138 et 364
- Saison Cinématographique 1948/49
- Cinématographe numéro 113
- Le Canard Enchaîné du 19 février 2014
Critiques (Public)
Votre opinion est révoltante car ce film est l'un des chefs-d'oeuvre d'Ophüls et le meilleur de sa période hollywoodienne. Il porte à son apogée les thèmes chers à Ophüls tels l'emprise du passé et la fuite du temps. De plus il bénéficie d'une très bonne interprétation de Joan Fontaine et Louis Jourdan. Ce n'est en rien larmoyant et encore moins de l'eau de rose. D'ailleurs, bien que fraîchement accueilli a sa sortie, il a été reconnu depuis comme l'un des plus beaux films d'Ophüls par de nombreux critiques. Un très grand film.   Loïc Pessaud, cinéphage.

Ndlr : avant de vous "énerver", vous auriez pu remarquer que nous avions noté ce film 16 sur 20 et qu'il ne pouvait que s'agir d'une erreur d'inattention de la pigiste .....

Il semblerait qu'il s'agisse d'un des films préférés de Scorcese. Il a bon goût. Ce qu'il y a de remarquable avec ce film c'est qu'il se prête facilement à l'analyse filmique, facilement décorticable...