DIVA - 1980

Titre VF DIVA
Titre VO
Année de réalisation 1980
Nationalité France
Durée 1h55
Genre POLICIER
Notation 15
Date de sortie en France 11/03/1981
Thème(s)
Postes et Télécommunications
Prostitution (Cinéma français)
Réalisateur(s)
BEINEIX Jean-Jacques
Chef(s) Opérateur(s)
ROUSSELOT Philippe
Musique
COSMA Vladimir CATALANI Alfredo
Renseignements complémentaires
Scénario : Jean-Jacques Beineix
et Jean Van Hamme .....
d'après le roman éponyme de Delacorta
Montage : Marie-Josèphe Yoyotte
et Monique Prim .....
Décors : Hilton Mac Connico
Casting : Dominique Besnehard .....
Distribution : GEF-CCFC

Visa d'exploitation : 51 764

Nota :

* CESARS 1982 :

- Meilleure musique
- Meilleur Premier Film
- Meilleure photographie
- Meilleure son
Acteurs
FERNANDEZ W.w.
ANDREI Frédéric
BOHRINGER Richard
LUU Thuy an
FABBRI Jacques
DERUAZ Chantal
ROMAND Anny
BERTIN Roland
DARMON Gérard
PINON Dominique
MOREAU Jean-Jacques
FLOERSHEIM Patrick
DRABER Etienne
DUTHILLEUL Laure
AQUILON Raymond
BERTHIER Eugène
CHAILLOU Gérard
CHAMPEAUX Andrée
DALYAN Nathalie
DARPY Laurence
DEBRANNE Michel
GERMON Nane
GOBIN Gabriel
LIMAS Jim Adhi
MALAPERT Louisette
MALLY Dimo
MALLY Veneta
MARCEL Alain
MERGAULT Isabelle
MOUDIKI-MOREAU Mart.
DALIAN Nathaly
ROBIN Bernard
PORRAZ Jean-Luc
ROUSSEL Yann
LAHAIE Brigitte
VITRAC Jean-Louis
ZABALOIEFF Tania
BESNEHARD Dominique
D'AUBIGNY François
Résumé

La vie quotidienne de Jules, jeune facteur mélomane, va être bouleversée par deux cassettes magnétiques. L'une contient l'enregistrement piraté par ses soins du concert d'une diva noire, Cinthia et que convoite une bande d'Asiatiques mercantiles ; l'autre, la confession d'une prostituée assassinée qui faisait partie d'un réseau dirigé par Saporta, un commissaire de police totalement corrompu...

>>> Premier film de Beineix qui le consacra et le conservera comme auteur à part entière, malgré la déception engendrée par ses oeuvres ultérieures...

Bibliographie
- Cahiers du Cinéma numéro 322
- "Trente ans au cinéma" d'Alberto Moravia
- Fiche de Monsieur Cinéma
Critiques (Public)
Visuellement le film est frappant, une quintessence de ce que sera l'esthétique "80's", et le rythme décalé. Par contre le scénario en lui-même et la direction des acteurs ne sont pas bien convaincants...

Après un mémorable court métrage "Le chien de M. Michel" avec l'excellent Yves Afonso, le premier et le meilleur long métrage de Beineix. Souvent, les réalisateurs ne sont inspirés que par leur première oeuvre. Ils devraient s'arrêter après (combien d'exemples se vérifient). Beineix a eu le mérite de découvrir un acteur d'exception : Dominique Pinon et son film reste un témoignage phare des années 80. AXEL.