PRINCE DES TENEBRES - 1987

Titre VF PRINCE DES TENEBRES
Titre VO Prince of darkness
Année de réalisation 1987
Nationalité Etats-Unis
Durée 1h41
Genre FANTASTIQUE
Notation 15
Date de sortie en France 20/04/1988
Thème(s)
Le diable et ses démons (Cinéma américain)
Télékinésie (tous pays confondus)
Fourmis (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
CARPENTER John
Chef(s) Opérateur(s)
KIBBE Gary B.
Musique
CARPENTER John HOWARTH Alan
Renseignements complémentaires
Scénario : Martin Quatermass
(pseudonyme de John Carpenter) .....
Chanson interprétée par Alice Cooper
Distribution : Metropolitan Film Export

Visa d'exploitation : 67 033
Acteurs
PLEASENCE Donald
PARKER Jameson
WONG Victor (2)
BLOUNT Lisa
DUN Dennis
BLANCHARD Susan
HOWARD Anne marie
YENN Ann
WRIGHT Ken
FERGUSON Jessie Lawrence
BLOCKER Dirk
JASON Peter
GRAMERO Robert
BRAY Thom
MERLIN Joanna
COOPER Alice
IMADA Jeff
RAMEY Betty
Résumé

Quelques étudiants scientifiques, fort spécialisés dans leurs connaissances respectives et un prêtre inquiet vont tenter de résoudre l'énigme d'une urne/container découverte dans les sous-sols d'une église désaffectée de Los Angeles et qui laisse échapper un étrange liquide nauséeux et verdâtre...

>>> Sur le thème maintes fois filmé, celui de l'Antéchrist revenant sur notre planète pour imposer enfin son pouvoir diabolique, un excellent petit film fantastique à la superbe partition musicale. (comme souvent chez Carpenter) Hormis les rares scènes d'intimité bancales, l'oeuvre est une correcte réussite...

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
Critiques (Public)
Un film d'horreur somme toute fort conventionnel. Carpenter, grand maître de ce genre d'ambiance, reste égal à lui-même. Huis-clos, lutte du bien contre le mal, effets spéciaux infernaux. Enfin, on connait la recette ......OLGA VON CLAP

Pendant une heure et demie, on trépigne et on sursaute sur son siège, sans oublier les cris poussés en parfaite synchronisation avec les acteurs de ce huis-clos. Encore une fois, le Bien et le Mal s'affrontent, et encore une fois le Bien sort vainqueur... mais peut-être n'aurais-je pas du le dire? Du bon Carpenter, en somme, avec un générique d'anthologie. Mais là, je ne dirai rien de plus !

Quel outrage à nos empiriques films de science-fiction ou d'horreur que de voir ce nébuleux "prince des ténèbres" !!! Mon Dieu ! Qu'est-t-il arrivé à ce cher réalisateur au renom si connu? Le film par lui-même est assez cool, la distribution mériterait bien une récompense, mais ce qui est du sujet... oh là là !!! Vite à nous "Damien 1,2 et 3. Quelle étrange impression de déjà vu! Moi qui croyais être surpris et bien tel est pris qui croyait prendre, car les producteurs ne vont pas rentrer dans leurs frais.

Jusqu'à mi-film c'est calqué sur THE THING (ou ALIEN) enrobé d'une fioriture scientifique très lourde et de bouches bées ; heureusement ce qui suit a un peu plus de profondeur et de mystère. C'est quand même pas un chef-d'oeuvre.