BRAZIL - 1985

Titre VF BRAZIL
Titre VO Brazil
Année de réalisation 1985
Nationalité Etats-Unis
Durée 2h22
Genre SCIENCE-FICTION
Notation 19
Date de sortie en France 20/02/1985
Thème(s)
Chefs-d'oeuvre (Fantastique)
Anticipation (Cinéma américain)
Films tournés avec une ou plusieurs fins différentes (tous pays confondus)
Dépression (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
GILLIAM Terry
Chef(s) Opérateur(s)
PRATT Roger
Musique
KAMEN Michael
Renseignements complémentaires
Scénario : Terry Gilliam,
Tom Stoppard et Charles Mac Keown .....
Distribution : Fox / Hachette

Visa d'exploitation : 59 798

Nota :

- Certainement un des films les plus "désespérants" de l'histoire du cinéma !

- Film avec une fin américaine alternative (plus optimiste) .....
Acteurs
PRYCE Jonathan
DE NIRO Robert
PALIN Michael
GREIST Kim
HELMOND Katherine
HOLM Ian
RICHARDSON Ian
VAUGHAN Peter
HOSKINS Bob
O'CONNOR Derrick
MAC KEOWN Charles
HICKS Barbara
POGSON Kathryn
BROADBENT Jim
PURVIS Jack
PRINGLE Bryan
REID Sheila
MILLER Brian
OLIVER Prudence
NASH Simon
JONES Simon
SPENDER Elizabeth
DEVENISH Myrtle
KAYE Gorden
BROWN Anthony
DEADMAN Derek
PLANER Nigel
ASHTON-GRIFFITHS Roger
FLANAGAN John
COOPER Ray (2)
PORTACIO Tony
DENNIS Winston
MARTIN Diana (2)
GILLIAM Holly
WAY Ann
PIERCE JONES John
FORESTAL Terry
HENDERSON Don
LEWIS Howard "lew"
QUITAK Oscar
CONNOR Patrick
NOSSEK Ralph
SANDS Peter
GANT David
POWELL Dinny
CONDREN Tim
HASLER John
CURTIS Clive
Résumé

Dans un monde futuriste, une méprise légèrement équivoque (Tuttle / Buttle) commise par l'ordinateur central provoque l'arrestation et l'exécution d'un quidam. Sam Lowry, un fonctionnaire rêveur et résigné est chargé de rendre visite à la veuve, en vue d'un dédommagement pour cette avanie. C'est ainsi qu'il rencontre Jill, une voisine de l'épouse éplorée qui ressemble étrangement à l'ange blond de ses rêves...

>>> Incomparable chef-d'oeuvre d'invention et de passion, atteignant la perfection par la richesse de son scénario et la folle interprétation de ses principaux acteurs...

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Cinématographe numéro 109
- Cinéma numéros 314, 315, 452
- Positif numéros 289, 336, 337 et HS. avril 1992
- Saison Cinématographique 1985
- Jeune Cinéma numéro 165
- La Revue du Cinéma numéros 407 et 421bis
- Ecran Fantastique numéros 53, 63, 94/95, 186, 236, 250, 261 et 362
- Jeune Cinéma numéro 165
- Films Ciné Critiques numéro 32
Critiques (Public)
Vous êtes pessimiste? Vous aimez la science-fiction? Oui... Excellent! Brazil ne peut que vous enchanter. C'est sans aucun doute le film le plus horriblement pessimiste sur notre futur! Du jamais vu dans la science-fiction. Le réalisateur a osé changer tous les concepts classiques d'un monde futuriste. On prend le design moderne de la plupart des films du genre, on fait exactement l'opposé, et on obtient des ordinateurs avec un clavier style machine à écrire 1920, des gaines bien inesthétiques un peu partout. Amateurs de science-fiction anti-conformiste, précipitez-vous vite sur Brazil, vous serez enchanté ! Ernst Stavro Blofeld (12/08/88)

Ce qu'il y a de dramatique avec les films fantastiques futuristes, c'est que la réalité de demain ainsi narrée d'une manière sarcastique, nous ferait plutôt rire jaune, lorsque l'on pense que le futur immédiat finit toujours par être le présent de demain. "Brazil" c'est "les temps modernes" version actualisée, et sera le classique du 21e siècle. Avec ce rien d'angoisse dont on rit pour ne pas grincer des dents ... Et où le rire est à la frontière du pays redouté où commence la folie. A méditer ...Sylvie G.

Le chef-d'oeuvre des chefs-d'oeuvre ! Sans mésestimer la virulence dénonciatrice d'un monde "possible", bien plus proche d'une réalité actuelle que d'une (science) fiction prochaîne, le poignant réquisitoire désespéré d'un quotidien informatisé, fiché, codifié, il ne faut pas négliger la merveilleuse histoire d'amour de deux apatrides/opposants du Système, Master Big Brother. C'est sublimement noir, beau, triste, éblouissant, déchirant. L'époque n'est plus à vouloir changer le monde mais que le monde ne nous change pas. ACHILLE

"Brazil" est certainement l'un des grands films de notre temps; il dévoile l'esprit kafkaien de notre dérive sociale et éthique ...

Le film le plus horriblement kitsch et bavard de l'histoire du cinéma ..... Une supercherie cinématographique. "Metropolis" et Fritz Lang où êtes-vous ?

Gilliam nous a encore émerveillé. C'est un chef-d'oeuvre hors du temps, sur lequel on peut longuement méditer .....

Dans un futur tout électrique kitch, une administration tentaculaire et absurde régente la vie des citoyens. Au coeur de celle-ci, Samuel joue un rôle mineur ponctué de promotions obtenues par sa mère au bras long et adepte de la chirurgie esthétique.Ses rêves d'amour et de liberté sont aux antipodes de sa vie quotidienne. Jusqu'au jour où son travail l'amène à apporter un chèque de dédommagement à une veuve éplorée. A cette occasion, il croise "la femme de ses rêves". Mais dans ce monde oppressant, son amour peine à s'exprimer. .. Une musique qui marque les temps de folie de ce film, un scénario qui alterne images oniriques et réalité macabre, un parti pris surréaliste et clairement barré. Excellent film. Merci François pour cette belle découverte !   TY