UNE PARTIE DE CAMPAGNE - 1936

Titre VF UNE PARTIE DE CAMPAGNE
Titre VO
Année de réalisation 1936
Nationalité France
Durée 0h40
Genre COMEDIE DRAMATIQUE
Notation 17
Date de sortie en France 08/05/1946
Thème(s)
Films inachevés (tous pays confondus)
Maupassant (Guy de)
Pêche et pêcheurs (Cinéma français)
Balançoires (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
RENOIR Jean
Chef(s) Opérateur(s)
BOURGOIN Jean-Serge RENOIR Claude
Musique
KOSMA Joseph
Renseignements complémentaires
Scénario : Jean Renoir
d'après une nouvelle de Guy de Maupassant .....
Assistants à la réalisation : Luchino Visconti,
Yves Allegret, Jacques Becker,
Claude Heyman et Henri Cartier-Bresson .....
Assistant caméra : Albert Viguier
Distribution : Films du Panthéon

Visa d'exploitation : 3953
Acteurs
MARKEN Jane
GABRIELLO André
BATAILLE Sylvia
DARNOUX Georges
TEMPS Paul
FONTAN Gabrielle
RENOIR Jean
RENOIR Marguerite
LESTRINGUEZ Pierre
BECKER Jacques
RENOIR Alain
BRUNIUS Jacques Bernard
BATAILLE Georges
CARTIER-BRESSON Henri
Résumé

Une partie de campagne, un week-end ensoleillé, au bord de la Marne pour toute la famille Dufour. Le père et son commis Anatole préfèrent une reposante pêche à la ligne tandis que la sourde grand-mère s'extasie aux bienfaits des rayons du soleil. La mère et la fille quant à elles, après un provocant tour de balançoire, se laissent conter fleurette par deux séduisants Parisiens en villégiature...

>>> Un petit chef-d'oeuvre inachevé du grand Renoir entre intimisme tranquille et flamboyant impressionnisme qui nous vaut un superbe tableau d'époque...

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Avant-Scène numéro 21
- Les Nouvelles Littéraires numéro 2814
- Télé-Ciné numéros 36, 37
- Télérama numéro 603
- Image et Son numéros 150/151, 194 bis, 18 MdC
- Dossiers Art et Essai numéros 1, 2, 3
- Fiche IDHEC Fascicule
- Cinéma numéros 117, 567
- L'Ecran Français numéros 50, 66, 77
- Positif numéros 408, 420, 537
Critiques (Public)
On trouve dans ce film, une certaine amertume, amertume de la vie et des rencontres inattendues qui marquent violemment le lieu de nos sentiments, le transforme en véritable champ de bataille où s'affrontent l'amour et la haine, nés l'un de l'autre par fatalité .....

Si je suis aussi dur avec Renoir, c'est que lorsque l'on voit un film de cette qualité (comme d'autres), on ne peut qu'être déçu par ces dernières productions. Cette oeuvre inachevée et c'est sans doute aussi bien... est l'un de ses plus beaux films. Il a su recréer une atmosphère impressionniste digne de son père, le grand peintre Auguste Renoir. De plus il s'en dégage une atmosphère d'amertume et de mélancolie, mélangée à une certaine légéreté qui font de ce récit un éternel regret. Une certaine cruauté d'une vie manquée qui nous prend aux tripes et à l'âme... Renoir a trouvé en Sylvia Bataille une interprète émouvante avec son visage de poupée chiffonnée. Jane Marken dans le rôle de sa mère contrebalance l'action et c'est tant mieux. Tel qu'il est, ce film est une perfection picturale et mieux que ça : Il nous touche au plus profond de l'être... AXEL.