L'EPOPEE D'UNE MERE - 1963

Titre VF L'EPOPEE D'UNE MERE
Titre VO Skaz o materi
Autres titres VF LE DESTIN D'UNE MERE
Année de réalisation 1963
Nationalité Kazakhstan
Durée 1h20
Genre DRAME
Notation 14
Date de sortie en France
Thème(s)
Cinéma kazakh (ORIGINE)
Postes et Télécommunications
Deuxième Guerre Mondiale (Cinéma des pays de l'Est)
Trains et gares (Autres pays)
Milieu rural (Autres pays)
Moissons et fenaisons (tous pays confondus)
Analphabétisme
Relations entre mère et fils
Réalisateur(s)
KARPOV Aleksandr
Chef(s) Opérateur(s)
ACHRAPOV Askhat
Musique
BYTCHKOV Anatoli
Renseignements complémentaires
Scénario : J. Tachenov
et Alexandre Satski .....

Nota : affiche du film d'origine tchèque .....
Acteurs
BAISSEITOV K.
OUMOURZAKOVA Amina
CHALABAEVA I.
ESSIMBEKOV K.
RIMOVA Biken
BAKHTYGUIREEV M.
SEITMETOV R.
Résumé
En pleine tourmente de la Seconde Guerre Mondiale, à l'arrière des zones de combats, mères et promises attendent le retour de leurs garçons, alors même que d'autres jeunes hommes ne pensent qu'à s'enrôler pour défendre la patrie. C'est le cas d'une brave mère de famille dont le fiston, à peine âgé de dix-sept ans, est parti au front. Et lorsque la jeune fille qui officie dans le village comme factrice, refuse de continuer son travail, profondément perturbée par les incessantes mauvaises nouvelles qu'elle apporte, notre mère va reprendre son travail, malgré son illettrisme qu'elle va peu à peu dépasser, grâce à son obstination et son dévouement, se faisant apprendre les rudiments de l'alphabet et de l'écriture avec l'aide de quelques fétus de paille. Alors que son fils tarde à rentrer et que d'autres garçons reviennent de temps à autre, en permission, la mère va apprendre la terrible nouvelle du décès de ce dernier et demander à sa future bru d'épouser le meilleur ami du garçon et ne pas porter le deuil ad vitam aeternam...

>>> Réalisé au Kazakhstan par un metteur en scène soviétique de la fameuse mouvance des "cinéastes-lieutenants" (ceux qui ont fait leurs études cinématographiques, après avoir fait la guerre) cette oeuvre intéressante et bien marquée par l'idéologie soviétique, renferme une excellente séquence fort lyrique et plutôt efficace, qui se déroule lors de la récolte des moissons, sous un terrible orage estival...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)
Bibliographie
Critiques (Public)