ARBRE, MON ENNEMI - 1961

Titre VF ARBRE, MON ENNEMI
Titre VO Guns of the trees
Année de réalisation 1961
Nationalité Etats-Unis
Durée 1h15
Genre DRAME
Notation 16
Date de sortie en France
Thème(s)
Films expérimentaux, underground et d'avant-garde
Atome, uranium et nucléaire (Cinéma américain)
Balançoires (tous pays confondus)
Films inachevés (tous pays confondus)
Suicide (Cinéma américain)
Représentant(e)s du culte (Cinéma américain)
Alcoolisme et autres beuveries (Cinéma américain)
Chats (tous pays confondus)
Patins, planches à roulettes et autres skate-boards .....
Réalisateur(s)
MEKAS Jonas
Chef(s) Opérateur(s)
MEKAS Jonas ROCHLIN Sheldon
Musique
DLUGOSZEWSKI Lucia
Renseignements complémentaires
Scénario, production et montage : Jonas Mekas
Acteurs
MEKAS Adolfas
STILLMAN Frances
CARRUTHERS Ben
SPEAR JUILLARD Argus
KUENSTLER Frank
BRIGANTE Louis
BOND Sudie
HICKS Leonard
TUCKER Barbara
WALKER Jewel
JENSEN Sterling
STOUMEN Tina
WALKER Marjorie
MACIUNAS George
KARPATKIN Marvin
CLAY Melvin
BARRON Adam
FLANAGAN Anna
PERKOFF Stuart
Résumé

Texte introductif du réalisateur :

"Le cœur fou du monde insensé m'a empêché de finir ce film. Il restera brut.
Carnet d'esquisses et d'intentions, poème inachevé. Mais j'ai décidé qu'il devait être
vu, même sous cette forme embryonnaire. Il n'y a pas assez de temps et il y a trop
de choses qui ne sont pas dites et qui devraient être dites, ou plutôt non,
criées, dans la bouche même de notre folie" .....


Sur un scénario inexistant, en neuf stances ponctuées par des inserts blancs, avec comme support, impertinent et revendicatif, un texte d'Allen Ginsberg, le vécu sporadique de quelques personnages atypiques (dont deux couples) qui se vivent, souvent en proximité, dans un environnement urbain terne et parfois glauque, en dénonçant un système économique et politique nauséeux dont ils tentent d'échapper, pour eux et leur éventuelle descendance. Et cette peur lancinante et tenace, épiphénomène d'une époque, l'éventualité d'un holocauste nucléaire...

>>>Première réalisation du cinéaste Jonas Mekas, considérée comme inachevée qui élabore, avec conviction et constance, une étonnante poésie urbaine sur fond de profonde angoisse existentielle et de répudiation des valeurs capitalistes de son pays...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Saison Cinématographique 1968
- Positif numéros 47 et 64/65
- Jeune Cinéma H.S. décembre 1992
- Cinéma numéro 84
Critiques (Public)