THE BARBER : L'HOMME QUI N'ETAIT PAS LA - 2001

Titre VF THE BARBER : L'HOMME QUI N'ETAIT PAS LA
Titre VO The man who wasn't there
Année de réalisation 2001
Nationalité Etats-Unis
Durée 1h56
Genre DRAME
Notation 16
Date de sortie en France 07/11/2001
Thème(s)
Spiritisme (tous pays confondus)
Prisons (Cinéma américain)
Coiffeurs et barbiers ...
Maîtres chanteurs
Peine de mort
Obésité (Cinéma américain)
Jeux (bingo) (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
COEN Joel COEN Ethan
Chef(s) Opérateur(s)
DEAKINS Roger
Musique
BURWELL Carter
Renseignements complémentaires
Scénario : Joel et Ethan Coen
Distribution : Bac Distribution

Visa d'exploitation : 103 927

Nota : il existe une version en couleurs .....
Acteurs
BADALUCCO Michael
THORNTON Billy Bob
GANDOLFINI James
MAC DORMAND Frances
POLITO Jon
BOROWITZ Katherine
JENKINS Richard
JOHANSSON Scarlett
SHALHOUB Tony
KRIESA Christopher
HALEY Brian
MAC GEE Jack
BINKLEY Gregg
FUDGE Alan
CHAUVIN Lilyan
ALEXI-MALLE Adam
BENRUBI Abraham
ROONEY Ted
FERRATTI Christian
GEMIGNANI Rhoda
CALLAHAN E. J.
SMITH Brooke
ROSS Ron
SINGLETON Hallie
DONNELLY Jon
MARTIN Dan
LANIER Nicholas
DAHLGREN Tom
COLEMAN Booth
DE SANTIS Stanley
SIRAGUSA Peter
MAC DONALD Christopher
SCARRY Rick
HIGGINS John Michael
IVES George
BORISOFF Devon Cole
BOGUE Mary
RAIMI Ted
DONATI Don
REEVES Arthur
BERENSON Craig
BLAIR Joan
GOULD Geoffrey
HART Gordon
HAWN Phil
SCHRUM Peter
WEBER Michelle
PAREIRA Randi
HUGHES Kenneth
HAMILTON Brenda Mae
GORDON Lloyd
CROFOOT Leonard
BLAND Rita
BARANISHYN Audrey
HAYRES Cherilyn
LEIGH Jennifer Jason
THAYER Max
Résumé

Coiffeur de son état, Ed Crane envisage, en cette année 1949, l'avenir sous des aspects plutôt moroses, désenchanté par la médiocrité de son patron (son propre frère) et l'infidélité de son épouse. Aussi décide-t-il de saisir l'occasion de changer son existence, par le biais d'un inconnu (escroc) qui lui propose une association dans une affaire de nettoyage à sec. Il pense trouver les dix mille dollars d'investissement nécessaires, en faisant chanter l'amant et patron de sa femme, David Allen Big...

>>> Un acteur exceptionnel pour un noir et blanc étonnant !

Bibliographie
- Fiches du Cinéma numéro 1628
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Ciné-Feuilles numéro 425
- Annuel du Cinéma 2002
- Télérama numéro 2704
- Positif numéros 489
- Les Inrockuptibles numéro 312
- Les Cahiers du Cinéma numéro 562
Critiques (Public)
17/20 : Somptueux noir et blanc en plans larges, photographes et cameramen, vous auriez tort de louper cette oeuvre réputée lancinante... Pas tant que cela d'ailleurs : on alterne des peignes et rasoirs à la quiétude du pavillon de banlieue sous la brise printanière, avec ce type retenu, une bonne gueule, mais alors, l'enthousiaste par excellence !... Un drame à retardement se mijote, car il est question de trahisons qui ne pardonnent pas... Avec tellement de signes annonciateurs, la marque implacable des Coen que le pire, bien qu'il prenne son temps, va se pointer, par paliers ici, la scène pour garder le film en mémoire est bien cet enjoliveur roulant au ralenti dans les hautes herbes... Présents dans l'escalade, Billy Bob Thornton, flegmatique à hurler, Frances Mc Dormand bien empêtrée (épouse à la ville de Joël Coen) et Scarlett Johansson toute jeune, en pianiste déroutante, avec ce morceau de Bach, part lancinante du film... Plaisir toujours très vif aussi de retrouver une fois de plus le tandem Michael Badalucco en coiffeur pipelette et Jon Polito en truand à perruque... Quelques longueurs si on le voit une deuxième fois (un défaut des Frères Coen)... Mais si vous le découvrez, l'esthétique, le suspense, procurent de quoi s'armer de patience. L.Ventriloque