EUREKA - 2000

Titre VF EUREKA
Titre VO Yurika
Année de réalisation 2000
Nationalité Japon
Durée 3h37
Genre DRAME
Notation 17
Date de sortie en France 29/11/2000
Thème(s)
Cinéma japonais (ORIGINE)
Mutité (Autres pays)
Road-movies (Autres pays)
Autobus et autocars
Tueurs psychopathes (Cinéma japonais)
Réalisateur(s)
AOYAMA Shinji
Chef(s) Opérateur(s)
TAMURA Masaki
Musique
AOYAMA Shinji YAMADA Isao
Renseignements complémentaires
Scénario : Shinji Aoyama
Distribution : Sagittaire Films
Produit par Takenori Sento
et Philippe Avril .....

Visa d'exploitation : 101 050

Nota :

- Meilleure Actrice 2002 Japanese Professional Movie Award

- Prix FIPRESCI et Prix du Jury Oecuménique, Cannes 2000

- Silver Screen Award, Festival de Singapour 2001
Acteurs
YAKUSHO Koji
MIYAZAKI Aoi
MIYAZAKI Masaru
SAITO Yoichiro
KOKUSHO Sayuri
MITSUISHI Ken
RIJU Gô
MATSUSHIGE Yutaka
SHIOMI Sansei
SHINGYOJI Kimie
SHIINA Eihi
ONO Machiko
Résumé
Une prise d'otages qui se termine fort dramatiquement. Seuls rescapés, Makoto, le chauffeur du bus d'enfants détourné et deux adolescents, Kozue et sa soeur Naoki. Le premier, s'exile durant deux années; la jeune fille, profondément pertubée, se réfugie dans un long mutisme, en compagnie de son frère, dans la solitude de leur maison. Alors que des meurtres de femmes se perpétuent dans les environs, Makoto revient et propose aux deux mômes de partir dans un autocar aménagé en habitat...

>>> Une oeuvre magnifique, étrange et fascinante, sur le thème de la culpabilité et du traumatisme, envoûtante au possible que nous conseillons vivement...
Bibliographie
- Fiche du Cinéma numéros 1566/1567
- Positif numéros 473/474 et 478
- Cahiers du Cinéma numéro 552
- Ciné-Feuilles numéros 394/395 et 480
- L'Annuel Cinéma 2001
- Les Inrockuptibles numéro 267

Critiques (Public)
17/20 : 17 si on découvre ce film en deux fois afin d'éviter la fatigue qu'immanquablement 3h37 occasionnent. Mais 16 si je l'avais vu au cinéma d'un seul tenant, il y a une limite à la tension nerveuse sur pareil sujet... Dommage en effet que le très créatif cinéaste Aoyama Shinji et son excellentissime chef opérateur Tamura Masaki, éreintent ainsi par leur entêtement à repousser toujours aux fins fonds... le fin mot : je reste convaincue qu'ils pouvaient en suggérer autant en écourtant bon nombre de plans, aussi magnifiques soient-ils... A part ce côté "supplice", c'est une merveille de subtilité, et qui tient aussi du western, donc en même temps, un divertissement, moyennant quelques précautions vis-à-vis des enfants peut-être... Quoique ce soit un médicament pour les grands traumatisés en général, et peu importe leur âge. Comme les oeuvres d'art sans prix, on est remué, agacé, envoûté, on en reste baba longtemps après la projection. Toutes les facettes de la condition humaine défilent sous nos yeux et pour la postérité, enfin, on a l'impression d'avoir été bien décortiqué. Interprétation sans faille, c'est aussi une analyse de la toux d'irritation, ce révélateur que quelque chose coince... L'achat du dvd est un placement assuré sur le long terme, à visionner comme un feuilleton,en plusieurs soirées au besoin. L.Ventriloque