LA MONTAGNE SACREE - 1926

Titre VF LA MONTAGNE SACREE
Titre VO Der heilige Berg
Année de réalisation 1926
Nationalité Allemagne
Durée 1h45
Genre DRAME
Notation 16
Date de sortie en France
Thème(s)
Danse (Cinéma allemand) (est et ouest)
Cinéma allemand (ORIGINE)
Montagnes (Cinéma allemand) (est et ouest)
Alpinisme (tous pays confondus)
Ski
Cervin / Matterhorn (Lieux géographiques)
Hôtels (Cinéma allemand) (est et ouest)
Bergers
Ovins (tous pays confondus)
Icebergs
Réalisateur(s)
FANCK Arnold
Chef(s) Opérateur(s)
ALLGEIER Sepp SCHNEEBERGER Hans BENITZ Albert LERSKI Helmar
Musique
MEISEL Edmund ZIMMERMANN Aliocha
Renseignements complémentaires
Scénario : Arnold Fanck
Acteurs
RIEFENSTAHL Leni
RICHARD Frida
SCHNEIDER Hannes
TRENKER Luis
SCHNEIDER Friedrich
PETERSEN Ernst
Résumé

Diotima, une jeune ballerine, trouve son énergie et son inspiration dans l'incessant flux et reflux de la mer, le rythme psalmodique des vagues et l'éternel élément liquide de l'océan. Apercevant un jour, dans sa vision sans cesse mouvante du bouillonnement incessant des flots, quelques hautes montagnes et un homme debout sur une cime, elle décide de se rendre dans une station de sports d'hiver, en produisant un spectacle dansé, chorégraphié au célèbre "Grand Hôtel" de la région. Elle fera connaissance tour à tour d'un affable jeune homme fort troublé, prénommé Vigo qui lui offre un edelweiss et quelques jours plus tard, de l'ami de ce dernier (ce qu'elle ignore) passionné d'alpinisme pour lequel elle se sent rapidement bien des attirances, avec réciprocité, au point que le couple songe même à convoler. Lorsque Vigo gagne une longue et difficile épreuve de ski et que pour le récompenser de sa brillante performance Diotima le prend amicalement dans ses bras, l'intime et anodine scène a été aperçue de loin et par hasard par l'amant de la jeune femme qui sans reconnaître la silhouette de Vigo, interprète fort mal la scène et se laisse aller à un profond désespoir. Il décide alors d'escalader la dangereuse face nord du redoutable Mont Santo, accompagné de Vigo...

>>> Un puissant et fascinant hymne à la nature, que ce soit le tumulte de l'onde ou la dureté de la roche par un metteur en scène passé maître dans l'appréhension de la montagne, et accessoirement un témoignage de l'indéfectible solidarité des alpinistes...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Cinémagazine numéros 13 et 20 (1927)
- Cinémonde numéro 6
Critiques (Public)