LE JUGE FAYARD DIT LE SHERIFF - 1976

Titre VF LE JUGE FAYARD DIT LE SHERIFF
Titre VO
Année de réalisation 1976
Nationalité France
Durée 1h50
Genre POLICIER
Notation 14
Date de sortie en France 12/01/1977
Thème(s)
Censure (Cinéma français)
Films politiques (Cinéma français)
Veillot (Claude)
Réalisateur(s)
BOISSET Yves
Chef(s) Opérateur(s)
LOISELEUX Jacques
Musique
SARDE Philippe
Renseignements complémentaires
Scénario : Luc Béraud
et Yves Boisset .....
d'après un fait divers authentique
Dialogues : Claude Veillot
Distribution : C.C.F.C.

Visa d'exploitation : 45 972

Nota :

La mention au "SAC" (Service d'Action Civique : une officine de barbouzes gaullistes)
fut interdite de figurer dans le film .....


- Prix Louis Delluc 1976 .....
Acteurs
DEWAERE Patrick
CLEMENT Aurore
LEOTARD Philippe
AUCLAIR Michel
BOUISE Jean
THIBAULT Jean-Marc
IVERNEL Daniel
BORY Jean-Marc
GARCIN Henri
SPIESSER Jacques
BOZZUFFI Marcel
AFONSO Yves
DYREK François
GIRAUDEAU Bernard
BLANCHE Roland
IBANEZ Roger
MEZIERES Myriam
ZANETTI Jacques
POISSON Odile
BOULOC René
BRIZARD Philippe
BLONDO Lucky
FLORIAN Luc
DORLEAC Maurice
DE GERANDO Marie-Pierre
BLONDO Lucky
PRATOUSSY Jacky
TURLIER Jean
WOD Georges
VAN DOUDE Roger
VALLIER Hélène
CENDRE Barbara
DHERS Guy
GILABERT Henri
PICHON Jean-Louis
PERON Denise
PANAGGIO Charles
DOYEN Jacqueline
LEMAITRE Jean
BAUD Antoine
DUPUIS Francois
RAMADE Jacques
BERTRAND Patrice
BAUGUIL Alain
BENETIERE Jean-François
LANGE Carole
RONDO Robert
MARTIN Jean
DUMAINE Bernard
EBNER Jacques
CASSAN Andre
GAILLARD Dany
BONNET Louis
CRIVELLI Sylvia
DESCOMBES Paul
DUPUIS Francois
ALERS Christian
Résumé

Jean-Marie Fayard est un jeune juge fort dynamique qui ne rechigne pas à dépoussiérer et à bousculer les conventions et codes de sa profession pour les besoins de ses enquêtes et la découverte de la vérité. Les différentes affaires sur lesquelles il travaille en étroite collaboration avec un jeune inspecteur de la SRPJ le mèneront à fouiner dans les nauséeuses poubelles d'une certaine droite, étroitement liée au milieu des truands, du gangstérisme et de la pègre par l'intermédiaire du Service d'Action Civique. Sa curiosité et son opiniâtreté lui coûteront finalement la vie...

>>> Intéressant et sympathique !

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Cinématographe numéro 24
Critiques (Public)
Comme toujours chez Boisset, on ne peut qu'adhérer totalement au propos, même s'il n'est pas dépourvu de manichéisme. D'actualité à sa sortie, il n'en est que plus évident aujourd'hui. Cela dit, le savoir-faire et l'interprétation (Jean Bouise !!!) font beaucoup pour ce qui reste quand même une réalisation moyenne, au strict plan cinématographique. Certains dénoncent en créateurs (Kubrick, Loach, et même Mocky), d'autres sont simplement de bons conteurs...ce qui n'est déjà pas mal.
JEFF COSTELLO