SEYYIT KHAN - 1968

Titre VF SEYYIT KHAN
Titre VO Seyyit Han
Autres titres VF LA FIANCEE DE LA TERRE
Année de réalisation 1968
Nationalité Turquie
Durée 1h18
Genre DRAME
Notation 16
Date de sortie en France
Thème(s)
Cinéma turc (ORIGINE)
Déserts (Autres pays)
Ovins (tous pays confondus)
Bras de fer (tous pays confondus)
Coiffeurs et barbiers ...
Mariage (Autres pays)
Enterrés-vivants / Emmurés-vivants .....
Sables mouvants (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
GÜNEY Yilmaz
Chef(s) Opérateur(s)
TURANLI Gani
Musique
OTYAM Nedim
Renseignements complémentaires
Scénario : Yilmaz Guney
Acteurs
GÜNEY Yilmaz
CEHRE Nebahat
ZIYALAN Nihat
TOPATAN Ahmet Danyal
KOC Ahmet
AKSOY Necla
BASARAN Cetin
CAGATAY Yusuf
DÖNMEZ Enver
HAMZAOGLU Hayati
GEDIK Ihsan
TUNC Sami
ZAN Hüseyin
GECGEL Selahattin
Résumé

De retour dans sa région natale, après quelques années d'absence, en partie à cause d'un long séjour en prison, Seyyit Khan apprend que sa bien-aimée, prénommée Keje, se trouve, sur promesse de son frère Mürsit et pour une implicite et sourde question d'argent, en instance de se marier avec un certain Haydar Bey, un éminent et riche homme d'affaires de la contrée. En effet, ayant insidieusement fait courir le bruit du décès de Seyyit, le sournois frangin a lentement brisé les résistances de sa frangine pour instaurer ces noces honorables et bénéfiques. C'est lors des somptueux préparatifs de mariage que la future épouse est mise au courant du retour de son lointain promis et manifeste quelque peu sa désapprobation à l'événement nuptial en instance de se conclure. Devant cette impasse, le retors et machiavélique prétendant propose à Seyyit une sorte de duel en forme de compétition et d'adresse dont le vainqueur obtiendra la main de la jeune femme : d'une distance respectable, abattre une petite marguerite placée dans les entrelacs d'une corbeille en osier. Ce que le garçon ignore encore, c'est que le panier en question recouvre en fait la tête de Keje, enterrée jusqu'au cou dans le terrain sablonneux, prête à recevoir la balle mortelle...

>>> Somptueuse composition cinématographique alliant avec efficacité et détermination les codes universels du mélodrame et de la vengeance, avec une mythologie toute aussi codifiée et discernable que celle du western à la sauce italienne et de son immuable héros, incarné avec autorité et prestance par Güney lui-même que la 33e édition "Il Cinema Ritrovato" de Bologne (2018) honora avec cinq de ses films...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Positif numéro 243
- Jeune Cinéma numéro 134
Critiques (Public)