LE TOMBEAU HINDOU - 1921

Titre VF LE TOMBEAU HINDOU
Titre VO Das indische Grabmal
Année de réalisation 1921
Nationalité Allemagne
Durée 3h40
Genre AVENTURES EXOTIQUES
Notation 17
Date de sortie en France
Thème(s)
Pigeons voyageurs (tous pays confondus)
Crocodiles (tous pays confondus)
Cinéma allemand (ORIGINE)
Architectes (Autres pays)
Aventures exotiques (Cinéma allemand) (est et ouest)
Tigres (Cinéma allemand) (est et ouest)
Télépathie (tous pays confondus)
Télékinésie (tous pays confondus)
Pouvoirs et dons paranormaux (Cinéma allemand) (est et ouest)
Jeux d'échecs (tous pays confondus)
Taxis (Cinéma allemand) (est et ouest)
Serpents (tous pays confondus)
Morse
Bateaux (yachts)
Barques, pirogues, chaloupes et autres canots .....
Aéroports et aviation civile (Cinéma allemand) (est et ouest)
Coiffeurs et barbiers ...
Pierres précieuses (tous pays confondus)
Arcs, archers et arbalètes
Suicide (Cinéma allemand) (est et ouest)
Ponts
Eléphants
Réalisateur(s)
MAY Joe
Chef(s) Opérateur(s)
BRANDES Werner
Musique
LÖWITT Wilhelm
Renseignements complémentaires
Scénario : Thea von Harbou
et Fritz Lang .....
d'après le roman de Thea von Harbou
Acteurs
FÖNSS Olaf
GOETZKE Bernhard
MAY Mia
MORENA Erna
DE PUTTI Lya
RICHTER Paul
VEIDT Conrad
JOHN Georg
ADALBERT Max
BRODY Louis
DIEGELMANN Wilhelm
FORESCU Maria
PICHA Hermann
PLATEN Karl
VON SCHWIND Wolfgang
Résumé

Prologue : d'une excavation recouverte de terre et de branchages, Ayan III, le prince d'Eschnapur, éminent maharadjah du Bengale, a fait ranimer le yogi Ramigani plongé dans une profonde léthargie contemplative, pour l'envoyer en Europe, quérir l'architecte Herbert Rowland et le convaincre de venir construire le plus grand et le plus beau tombeau à la gloire et en mémoire de son épouse décédée...

Première partie : "die Sendung des Yoghi" : Grace à ses immenses pouvoirs surnaturels, le mage se téléporte jusque dans la demeure du réputé bâtisseur pour le presser de venir aux Indes, commencer en maître d'œuvre ces pharaoniques travaux, le plus rapidement possible, sans même prévenir sa fiancée Irène Amundsen, ni le moindre de ses collaborateurs. Après quelques réticences, il finit par accepter l'incroyable proposition du monarque. Sur place, une reconnaissance des lieux, (la spacieuse vallée du silence a été retenue), sera l'occasion pour notre architecte de connaître enfin une partie de la vérité sur la construction de ce mausolée. En effet, Savitri, la délicieuse épouse du prince n'est pas morte et file le parfait amour avec un homme blanc, l'officier britannique Mac Allen, une liaison qui devrait être durement châtiée par un emmurement à vie des deux protagonistes dans le faussement commémoratif monument aux morts. Pendant ce temps, Irène, parvenue à localiser l'endroit où se trouve son promis, tente d'intercéder auprès du prince pour enfin le revoir. Dans la jungle, les sbires du monarque tentent de mettre la main sur Mac Allen qui parvient à fuir de son pavillon de chasse encerclé et en flammes...

Seconde partie : "Der Tiger von Eschnapur" : alors que les déambulations de Rowland dans la vaste forteresse où il a cru reconnaître son épouse partie à sa recherche, le mène dans des cavernes où croupissent pénitents et lépreux, l'Anglais en fuite se fait enfin capturer. Par malheur, Rowland est contaminé par la lèpre et ne peut être sauvé que par le sacrifice de sa promise et l'intervention magique de l'incontournable yogi. Cette dernière sera épargnée alors même que le pauvre officier britannique est jeté dans la fosse aux tigres. Profitant de ce dramatique événement qui focalise l'attention ailleurs, Herbert, Irène et la princesse fuient en barque et parviennent jusqu'à une région montagneuse, désormais traqués par une horde de poursuivants, à la tête desquels se trouve le prince, ivre de vengeance. Sur le point d'être rejoint, la déterminée Irène sectionne les lianes retenant un pont, s'empêchant ainsi que les poursuivants, de gagner l'autre côté du précipice. C'est ce moment que choisit Savitri pour se tuer en se jetant dans le ravin, exténuée par tant de haine et de douleurs. Une mort qui va totalement anéantir celui qui l'avait pourtant violemment souhaitée...

Epilogue : Finalement le mausolée aura bien été construit pour la défunte princesse. Alors que Herbert et sa compagne s'apprêtent à regagner l'Europe, sur les marches du tombeau, le maharadjah, inconsolable pénitent, pleure sa peine éternelle...

>>> Un incontestable chef-d'oeuvre du film muet allemand qui dénote un sens aigu de la mise en scène, rehaussée par une exceptionnelle prestation artistique du grand Conrad Veidt, inégalée par ceux qui ultérieurement s'attachèrent à interpréter le même rôle dans des versions bien plus communes et plus convenues...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)