LES SENTIERS DE LA PERDITION - 2002

Titre VF LES SENTIERS DE LA PERDITION
Titre VO Road to perdition
Année de réalisation 2002
Nationalité Etats-Unis
Durée 2h05
Genre POLICIER
Notation
Date de sortie en France 11/09/2002
Thème(s)
Tueurs à gages (tous pays confondus)
Personnages de bande dessinée (Cinéma américain)
Jeux (dés) (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
MENDES Sam
Chef(s) Opérateur(s)
HALL Conrad
Musique
NEWMAN Thomas
Renseignements complémentaires
Scénario : David Self
d'après la bande dessinée de Max Allan Collins .....
Distribution : UFD

Visa d'exploitation : 106 000
Acteurs
HANKS Tom
NEWMAN Paul
LAW Jude
LEIGH Jennifer Jason
HOECHLIN Tyler
CRAIG Daniel
TUCCI Stanley
HINDS Ciaran
BAKER Dylan
SPINUZZA Doug
MAXEY Rob
AIKEN Liam
SPIDLE Craig
BARFORD Ian
DUNN Stephen P.
TURNER Paul
KEANE Kathleen
MAC KINNEY Brendan
MORAN Jackie (2)
O'HARE Kieran
WILLIAMS John M.
CADE Nicolas
DARLOW David
BAKER Dylan
SIERROS John
SATTLER Jon
BROCKMAN Michael
JUDD John (3)
STOLTE Christian
CALLAHAN Jack
CHAMBERLIN Kevin
GALLAGHER Maureen
WILSON Juanita
SPINUZZA Doug
PEEPLES Roderick
KUPFERER Keith
ROGERS Lee Roy
NAEBIG Kurt
BAKER Lance
KELLY Lamont
SHARP Duane
DORSEY Diane
SASSONE Michael
STERCHI John
JONES Robert (3)
PHILLIPS Lara
GROENER Harry
CERNY Jo Be
MAC GOWRAN Lawrence
HENDRICKSON Timothy
BADIE Mina
HIGGINBOTHAM Marty
KROSS Ed
NETZLEY Heidi jayne
RIDARELLI Phil
ROEDER Peggy
GREENE James
CURRIE James (2)
JANSON Gene
MURPHY Martin
PALMER Jillian
PALERMO Chris
Résumé

Dans les années 1930, aux States et plus précisément près de Chicago, l'édifiante histoire de Michael Sullivan, tueur à gages au service du dénommé John Rooney .....

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Annuel du Cinéma 2003
Critiques (Public)
C'est un très bon film je trouve. Acteurs parfaits y compris le jeune Liam Aiken. La bande sonore n'est pas en pléonasme par rapport à l'image, la mise en scène reste très fluide et les vues de grandes villes US des années 1930 fort bien rendues, pareil pour les décors soignés. Seul reproche que je peux faire : la fin ; un mauvais point pour les scénaristes.