QUAND TU DESCENDRAS DU CIEL - 2002

Titre VF QUAND TU DESCENDRAS DU CIEL
Titre VO
Année de réalisation 2002
Nationalité France
Durée 1h40
Genre DRAME
Notation
Date de sortie en France 19/03/2003
Thème(s)
Milieu rural (Cinéma français)
Quart monde (Cinéma français)
Réalisateur(s)
GUIRADO Eric
Chef(s) Opérateur(s)
GODEFROY Thierry
Musique
POIRIER Philippe FREYERMUTH Sylvain
Renseignements complémentaires
Scénario : Michel Fessler, Pierre Schoeller et Eric Guirado .....
Distribution : Films du Losange

Visa d'exploitation : 101 754
Acteurs
GIROS Benoît
RIABOUKINE Serge
RUOSO Ludmila
GALLOTTE Jean-François
SEMAY Arthur
COESENS Anne
MOREAU Valérie
EMMANUELLE Colette
PIGNOT Yves
CUPILLARD Bernard
GILBERT Pascal
MENOU Roland
JEAN-BAPTISTE Lucien
Résumé
Alors que son exploitation familiale commence sérieusement à péricliter, Jérôme s'en vient en ville afin de trouver un travail. Il va se lier d'amitié avec un sympathique clochard, fort en gueule, surnommé "La Chignole" .....
Bibliographie
- Annuel du Cinéma 2004
Critiques (Public)
16/20 : Encore un petit bijou sorti en 2003 passé inaperçu ! Découvert en dvd en 2007 : après l'incident "Malodor", curieuse résonance ! Un jeune paysan quitte les jupons maternels, deux jumeaux (ressemblant aux Dalton à s'y méprendre) et son décor sécurisant de la ferme où il travaille, il a des dettes et mise sur le travail en ville... Gentil, pas que des bons sentiments, c'est brusque, avec une certaine crudité, non sans rappeler Bertrand BLIER parfois. Des vérités dures à admettre (fausseté du maire pour plaire à ses électeurs, femme à l'embonpoint ulcérée par une plaisanterie, stagiaire-journaliste reportant à un rédacteur suffisant, clochards souffrant du froid et du mépris, mais pouvant aussi en profiter largement...). Quelques maladresses dans le dosage des situations, ce qui peut froisser, ou représenter un charme supplémentaire. Beaucoup aimé la petite musique "bienveillante" et la couleur des images, ce filtre jaune/orangé qui réchauffe l'ensemble et fait "péter" bleus et verts, la fraîcheur générale... Ce cinéaste est bien intentionné. Il invite à se ressaisir avant que ça dégénère encore davantage. Non qu'il ait des solutions, mais on peut saluer cette bonté consistant à alerter ses compatriotes sur la folie d'une société à deux vitesses. L.Ventriloque