RAZZIA SUR LA SCHNOUF - 1955

Titre VF RAZZIA SUR LA SCHNOUF
Titre VO
Année de réalisation 1955
Nationalité France
Durée 1h45
Genre POLICIER
Notation 13
Date de sortie en France 07/04/1955
Thème(s)
Drogue -trafic- (Cinéma français)
Le Breton (Auguste)
Réalisateur(s)
DECOIN Henri
Chef(s) Opérateur(s)
MONTAZEL Pierre
Musique
LANJEAN Marc
Renseignements complémentaires
Scénario : Auguste Le Breton,
Henri Decoin et Maurice Griffe .....
Dialogues : Auguste Breton
d'après son roman éponyme .....
Photo : Marcel Combes
Assistant-réalisateur : Michel Deville
Distribution : Gaumont Distribution

Visa d'exploitation : 16 014
Acteurs
GABIN Jean
VENTURA Lino
NOEL Magali
REMY Albert
POREL Jacqueline
DALIO Marcel
JOURDAN Michel
ARMONTEL Roland
KEDROVA Lila
PIERRE-LOUIS
PATRICE François
NOBIS Alain
FRANKEUR Paul
SPIRA Françoise
JOSSELIN
JOUX François
AZAÏS Paul
LE BRETON Auguste
BOZZUFFI Marcel
MORLAINE Jacques
SYLVESTRE Simone
SYLVERE Jean
LE FORT Robert
ALIE René
BADIE Laurence
DARRIEUX Olivier
WEBER André
DEMAS Georges
FRANCES Leopoldo
DUYEN Ky
WILLY Suzy
PEIGNOT Sylvie
ROUSSEL Hélène
GRANDPRE Gisèle
DESAGNEAUX Lucien
FRANCOMME Edouard
GOBIN Gabriel
OLIVIER Jean
BERTHIER René
HENOCQUE Georges
BERARD Jean
CAREL Roger
PERRYS Jimmy
Résumé

Henri Ferré, dit le "Nantais" débarque de New York pour remettre un peu d'ordre dans l'organisation parisienne du trafic de drogue dans l'Hexagone. Accueilli par le responsable français, Paul Liski, il va décortiquer l'ensemble du système de distribution. En fait, l'important caïd américain, est un redoutable inspecteur de police qui par ce dangereux biais, va permettre l'arrestation de toute la bande...

>>> Une solide et sympathique oeuvre du "bon" cinéma commercial français d'après guerre, d'un réalisateur coriace, qui reste fort plaisante, avec sa kyrielle d'acteurs de second rang, toujours efficaces et plutôt excellents...

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
Critiques (Public)
L'un des rares films traitant de la drogue à cette époque. Arrêtons de dire que le cinéma français des années 50 fut si mauvais. Même pour un film moyen, il y avait des acteurs qui assuraient : Albert Rémy en tueur (contre-emploi), Magali Noël à ses débuts, Suzy Willy en patronne de restaurant équivoque, Jacqueline Porel en nymphomane, Roland Armontel, etc... La palme en revient à Lila Kedrova, exceptionnelle dans le rôle de la droguée.