CORPS Z'A CORPS - 1988

Titre VF CORPS Z'A CORPS
Titre VO
Année de réalisation 1988
Nationalité France
Durée 1h30
Genre COMEDIE
Notation
Date de sortie en France 15/06/1988
Thème(s)
Journalisme et presse (Cinéma français)
Réalisateur(s)
HALIMI André
Chef(s) Opérateur(s)
ABOUT François
Musique
COSMA Vladimir
Renseignements complémentaires
Scénario : André Halimi,
Jacques Vilfrid et Christian Watton .....
Distribution : ATC 3000 Diffusion
et Films de La Rochelle .....

Visa d'exploitation : 66 389
Acteurs
KHORSAND Philippe
AUDRAN Stephane
MOEST Veronique
KALFON Jean-Pierre
JOHNSEN Kathleen
BOURSEILLER Christophe
LEGRAS Jacques
JOSSO Fabrice
ROUGERIE Jean
DESCHAMPS Hubert
BIDEAU Jean-Luc
SAINT-MACARY Xavier
COLLARD Jacques
LENOIR Marie
GODILLOT Bunny
ARGIA Venturino
BLANCHE Dominique
AMORIN Jo
BLANCHE Jean-Marie
CAMACHO Georges
CLAMI Jean-Pierre
CASTERE Marie
COLLAS Philippe
DELHALLE Patrick
DUMAINE Bernard
FARAGGI Vincent
KINGOLD Esthelle
LAMBERT Daniel
LANCELOT Claude
LIO Jean
LE BISSONAIS Odile
LOFFREDO Philippe
LIROLLA J-Francois
LONGUET Elise
MOREL Brigitte
MORISI Monique
ODIN Jean-Claude
PETIT Georges
CASTEREZ Marie
PHIFY
PERELLO Michèle
SAINT-OUEN Frederic.
ROUGERIE Javotte
SEELINGER Agnes
SCHMIDT Eva
TANDHIA Florence
TURIN Julie
VITRAC Jean-Louis
DE LA BUZONNIERE Clarisse
Résumé

Le rédacteur en chef d'un journal économiste, pour des raisons de restructuration de son groupe de presse, se retrouve a la tête d'un magazine érotique intitulé "Corps z'a corps". Il a du mal à assumer cette transition au niveau de sa morale cachant la situation à son entourage. Il devine que ce statut lui permet de recueillir les faveurs de certaines femmes. Bientôt, une aventure avec la conseillère juridique s'ébauche.

>>> Du lourd comique à la française que l'on peut se dispenser de voir sans hésitation.

Bibliographie
Critiques (Public)
Ben... c'est assez marrant. Le sujet en lui-même prête à rire. Le rédacteur en chef d'une revue économique soudain muté sans raison au service "revues pornos"! Bon, l'équipe rédactionnelle d'obsédés finis, un peu partisans retardés de "l'amour libre", le patron qui découvre le cul, tout çà, c'est pas très fin ,mais c'est déjà beaucoup mieux que "Les bidasses embrayent sur la plage contre les diplômés du dernier rang qui font la pige aux sous-doués" ou autres Max Pecas... En fait, c'est un petit film amusant. mais dans le genre "comique traitant du cul",je préfère "Les saisons du plaisir". WICKOU.