L'HOMME H - 1958

Titre VF L'HOMME H
Titre VO Bijo to ekitainingen
Année de réalisation 1958
Nationalité Japon
Durée 1h25
Genre SCIENCE-FICTION
Notation 11
Date de sortie en France 05/06/1959
Thème(s)
Cinéma japonais (ORIGINE)
Atome, uranium et nucléaire (Cinéma japonais)
Bateaux marchands
Monstres / créatures inhumaines
Microscopes
Réalisateur(s)
HONDA Inoshiro
Chef(s) Opérateur(s)
KOIZUMI Hajime
Musique
SATO Masaru
Renseignements complémentaires
Scénario : Takeshi Kimura
d'après une histoire de Hideo Unagami .....
Distribution : Columbia

Visa d'exploitation : 21 727
Acteurs
SHIRAKAWA Yumi
SAHARA Kenji
HIRATA Akihiko
SENDA Koreya
SATÔ Makoto
TAJIMA Yoshifumi
OZAWA Eitaro
TSUBONO Kamayuki
KIRINO Nadao
KUSAMA Akio
KUMAGAI Takuzô
TSUCHIYA Yoshio
KITAGAWA Machiko
KICHOJI Akira
KATO Shigeo
KATÔ Haruya
ITO Hisaya
IEDA Yoshiko
HIGATA Kazuo
HAYASHI Kan
FUJIRO Jun
CHIBA Ichiro
MATSUMOTO Mitsuo
MISHIMA Ko
NAKAJIMA Haruo
NAKAMURA Tetsu
NAKAMURA Yutaka
NAKANO Toshiko
NATSUKI Yosuke
OKA Yutaka
OMURA Senkichi
ONO Matsue
OTOMO Shin
SADA Yutaka
SAKAKIDA Keiji
NAKAMARU Tadao
YAMAMOTO Ren
YAMADA Minosuke
YAMADA Akira
UBUKATA Soji
TSUDA Mitsuo
TSUCHIYA Shiro
TEZUKA Katsumi
TACHIBANA Masaaki
SONODA Ayumi
SHIRAISHI Naomi
SERA Akira
SATO Mitsuru
SATO Koichi
Résumé

La police de Tokyo mène une difficile enquête sur la mystérieuse disparition d'un yakusa local qu'elle met sur le compte de l'affrontement de deux clans rivaux, mais dont la forme et le déroulement semblent des plus incompréhensibles. En effet, du gangster il ne reste que ses vêtements. Lorsque des pêcheurs nippons narrent leur étrange aventure sur un bateau à la dérive où ils ont croisés un inquiétante créature verdâtre qui a littéralement liquéfié certains de leurs compagnons, l'affaire prend une toute autre direction, grâce au professeur Masada qui suggère l'existence de "créatures atomiques" résultant de radiations nucléaires suite à des explosions mal gérées et qui survivent en assimilant la texture des êtres humains...

>>> On est loin des monstres habituels qui hantent les films d'Inoshirô Honda, ce qui n'est pas pour déplaire, même si l'ensemble reste tout de même fort soporifique...

Bibliographie
Critiques (Public)