PARS VITE ET REVIENS TARD - 2006

Titre VF PARS VITE ET REVIENS TARD
Titre VO
Année de réalisation 2006
Nationalité France
Durée 1h55
Genre POLICIER
Notation 9
Date de sortie en France 24/01/2007
Thème(s)
Rats et autres souris (tous pays confondus)
Cimetières (tous pays confondus)
Epidémies (peste)
Egouts
Milieu médical (Cinéma français)
Autopsies et dissections
Jeux (cartes)
Archéologues (Cinéma français)
Handicapés moteurs (Cinéma français)
Bibliothèques
Patins, planches à roulettes et autres skate-boards .....
Crieurs publics
Réalisateur(s)
WARGNIER Régis
Chef(s) Opérateur(s)
DAILLAND Laurent
Musique
DOYLE Patrick
Renseignements complémentaires
Scénario : Julien Rappeneau,
Ariane Fert, Regis Wargnier,
Lawrence Shore et Ariane Marrin .....
d'après le roman éponyme de Fred Vargas
Distribution : Gaumont Columbia TriStar

Visa d'exploitation : 108 057
Acteurs
GILLAIN Marie
GARCIA José
BELVAUX Lucas
GOURMET Olivier
CAZALE Nicolas
PHAM Linh Dan
SERRAULT Michel
ETTINGER Lana
ROBERT Marc
LE TELLIER Sophie
LAPORTE Titouan
MONTEL Gregory
ALARI Nadine
AUBRY Sophie
N'GIJOL Félicité
BARBIER Jean-Gilles
BAS Philippe
LACROIX Laetitia
BETTENFELD Dominique
BUTET Stéphane
BECKER Jean-Pierre
NOIREY Jean-Michel
GADEBOIS Grégory
FROMAGER Alain
MLEKUZ Mathias
DEGUY Marie-Armelle
PUYMARTIN Jean-Philippe
MULLER Florence
POULAIN Raphaël
JUAN Jean-Marie
PERISSE Eric
TONELLO Fabio
KENIGSBERG Daniel
SIRONNEAU Esther
MAILLARD Arnaud
RICHARD Laurent
VOTTERO Emmanuel
TAULERE Grégoire
JARDIN Frederic
HABERLICK Norbert
ESCALA Romeo
BEAUVAL Victoria
PAROUTY Marie
MARSAL Emma-Louise
MOSZKO Myriam
COLLARD Jacques
SANZ DE ALBA Cécile
MENAIS Jacques
REY-PENCHENAT Geneviève
TEYSSIER Serpentine
DUSAUGEY Satya
BLANCKAERT Justin
DESSOMBZ Bénédicte
BERNATENE Patrick
FABAS Dominique
LE GUILLERMIC Garance
ANTONELLI Cédric
BALOURDET Nicolas
CISSE Amady
BALOURDET Pierre
CHIELENS Alexandre
ROCHARD Laurent
SOUBELET Eric
GRELLIER Alain
Résumé

Plutôt à côté de ses pompes depuis que sa compagne Camille s'en est allée quelque part à l'étranger, voir si l'herbe est plus verte qu'à Paris, Jean-Baptiste Adamsberg, efficace commissaire de police, surmonte cette pénible situation d'abandon, en s'impliquant totalement dans une singulière affaire de déprédation, a priori sans gravité, dans laquelle certaines portes de la capitale sont mystérieusement taguées à la peinture d'un répétitif symbole ésotérique, voire cabalistique (le chiffre 4 renversé). Peu après, quelques morts incompréhensibles, tout d'abord dans le même quartier, inquiètent fortement les résidents, alors même qu'une persistante rumeur collective, augurant d'une nouvelle épidemie de peste, se propage insidieusement. Rapidement notre pandore, grâce à la profonde érudition d'un vieil original du secteur de Beaubourg, un certain Hervé Decambrais qui s'est aperçu de l'étrange corrélation entre les dramatiques événements et certaines annonces proclamées par un insolite crieur public, le volubile Joss Le Guern, perçoit toute la dimension pernicieuse des alarmantes conjonctures. La découverte de plusieurs enveloppes contenant une poignée de discrètes puces susceptibles d'être infectées par le terrible virus, jette en un rien de temps, un mouvement de panique parmi la population... 

>>> Au vu de l'excellent et prenant roman de l'écrivaine Fred Vargas, cette piètre adaptation frise presque le lamentable et l'insipide. Il est vrai que la complexité de l'intrigue policière et la pléthore de personnages ne sont pas en faveur d'une transposition aisée. Il est vrai aussi que le metteur en scène ne s'est jamais distingué par l'envergure et la transcendance de ses réalisations antérieures...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Annuel du Cinéma 2008
Critiques (Public)