LES MARINS DE CRONSTADT - 1936

Titre VF LES MARINS DE CRONSTADT
Titre VO My iz Kronstadt
Autres titres VF LES MARINS DE KRONSTADT
Année de réalisation 1936
Nationalité Union Soviétique
Durée 1h30
Genre HISTORIQUE
Notation 13
Date de sortie en France
Thème(s)
Cinéma soviétique (1900-1990) (ORIGINE)
Révolution russe et / ou tsarisme
Bateaux de guerre (Autres pays)
Barques, pirogues, chaloupes et autres canots .....
Travestis(sement) (Autres pays)
Réalisateur(s)
DZIGAN Efim
Chef(s) Opérateur(s)
NAUMOV-STRAZH Naum
Musique
KRIOUKOV Nikolai
Renseignements complémentaires
Scénario : Vsevolod Vishnevsky
d'après sa pièce : "La tragédie optimiste" .....
Distribution : Procinex

Nota : Grand Prix de l'Exposition Universelle de Paris 1937 .....
Acteurs
BOUCHOUYEV Georgi
ESSIPOVA Raisa
ZAYCHIKOV Vasiliy
KIRILOV Piotr
GURINENKO Mikhail
JAKOV Oleg
IVAKIN Nikolay
SELEZNYOV Fyodor
SOBOLEVSKI Piotr
Résumé

Octobre 1919. Face à la pression de l'armée tsariste du général Youdenitch, sur la ville de Petrograd et ses occupants révolutionnaires, le Comité Central du Parti envoie l'efficace commissaire du peuple Martynov afin d'organiser la défense de la ville en galvanisant les troupes exaspérées par une pénible disette, plus particulièrement celles qui protègent les avant-postes de la cité, dans le quartier portuaire de Cronstadt. Marins et fantassins, tous unis dans la même détermination, parviendront une première fois à repousser l'ennemi qui, un peu plus tard, fera prisonnier un petit groupe de "rouges" qui seront tous, sans exception, précipités dans la mer, du haut d'une falaise, attachés et lestés d'une lourde pierre. Seul le dénommé Balachov échappera à la mort, ayant pu discrètement couper ses liens, avant la dramatique chute fatale. Il parviendra, à force de courage et de ténacité, avec l'aide d'une jeune institutrice, à rejoindre en barque, ses camarades en lutte et à leur fournir de précieux renseignements concernant les différentes possibilités d'accès par le rivage pour décimer les troupes ennemies, désormais à leur tour, acculées au bord du dangereux précipice...

>>> Seule réalisation marquante d'un metteur en scène soviétique sans réelle envergure, qui tient beaucoup de la (petite) notoriété de cette oeuvre, pour sa prise de vue et son filmage caractéristiques du cinéma muet, emphase et lyrisme en moins...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- L'Ecran Français numéro 247
- Pour Vous numéros 393 et 406
- Cinémonde numéro 397

Critiques (Public)