TIME - 2006

Titre VF TIME
Titre VO Shi gan
Année de réalisation 2006
Nationalité Corée du Sud
Durée 1h37
Genre COMEDIE DRAMATIQUE
Notation 15
Date de sortie en France 08/08/2007
Thème(s)
Cinéma coréen (du sud) (ORIGINE)
Films en boucle (tous pays confondus)
Chirurgie esthétique
Bateaux (Ferries et autres bacs)
Alcoolisme et autres beuveries (Cinéma coréen du sud)
Folies, démences et autres dérangements de l'esprit (Cinéma coréen du sud)
Rêves et cauchemars (Cinéma coréen du Sud)
Réalisateur(s)
KIM Ki-Duk
Chef(s) Opérateur(s)
SUNG Jong-Moo
Musique
NOH Hyung-Woo
Renseignements complémentaires
Scénario : Ki-Duk Kim
Distribution : TFM Distribution

Visa d'exploitation : 118 661

Acteurs
HA Jung-Woo
PARK Ji-Yeon
KIM Ji-Heon (2)
KIM Sung-Min
SUNG Hyunah
SUGINO Kiki
Résumé

Parce que (selon elle) son couple bat dangereusement de l'aile et que son petit ami Ji-Woo, qu'elle fréquente depuis plus de deux ans, semble porter un peu trop d'attention aux autres femmes de son entourage, la totalitaire See-Hee décide, après une ultime scène de jalousie, de quitter son compagnon, de sortir définitivement de son existence et de changer d'identité par le biais d'une radicale opération de chirurgie esthétique. Six mois plus tard, le jeune homme, toujours profondément désemparé par cette incompréhensible disparition, en pélerinage nostalgique sur l'île de leurs amours passés, rencontre une mystérieuse demoiselle, prénommée Sai-Hee. (en fait See-Hee sous de nouveaux traits et donc parfaitement méconnaissable) qui va tenter de reconquérir le coeur de son ancien amant, ignorant de l'habile et parfaite métamorphose chirurgicale. Mais Ji-Woo, qui n'arrive pas à oublier celle qui est toujours présente dans ses plus intimes pensées, est peu enclin à s'engager en profondeur dans cette nouvelle relation qui s'ébauche au grand désarroi de l'amoureuse un rien inquiète et contrite...  

>>> Etonnant petit film en abyme, sur la nécessaire et pourtant pesante altérité, l'inévitable évolution des sentiments et de leur expression, le douloureux naufrage existentiel, concomitant à tout deuil amoureux, la pérennité affective vers une douce-amère intemporalité, qui s'englue quelquefois dans de basses et lourdes redites scénaristiques, alors même qu'il tend vers la légèreté et l'universalité...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Annuel du Cinéma 2008
Critiques (Public)