UN COTTAGE A DARTMOOR - 1929

Titre VF UN COTTAGE A DARTMOOR
Titre VO Fängen 53
Autres titre VO A cottage on Dartmoor
Année de réalisation 1929
Nationalité Suède / Grande-Bretagne
Durée 1h28
Genre DRAME
Notation 18
Date de sortie en France
Thème(s)
Prisons (Autres pays)
Suicide (Cinéma suédois)
Coiffeurs et barbiers ...
Manucurie et manucures (tous pays confondus)
Tour de Londres (tous pays confondus)
Surdité (Autres pays)
Cinéma suédois (ORIGINE)
Film dans le film (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
ASQUITH Anthony
Chef(s) Opérateur(s)
LINDBLOM Axel RODWELL Stanley
Musique
HODGSON William
Renseignements complémentaires
Scénario : Anthony Asquith
d'après une histoire de Herbert Price .....
Acteurs
BARING Norah
HENNING Uno
SCHLETTOW Hans Adalbert
ASQUITH Anthony
GREEN Judd
Résumé

Manucure dans un fréquenté salon de coiffure de l'animé quartier londonien de Piccadilly, la gentille et discrète Sally est assidument courtisée par son collègue Joe, coiffeur dans la même officine qui jalouse fort les éventuelles attentions et privautés de certains clients à l'égard de la jeune fille. Malgré une invitation dominicale chez les parents de la demoiselle, les retenues et les réticences de Sally vers une relation plus intime sont toujours présentes et sa sympathie affichée pour un nouveau client, un jovial et attentionné fermier prénommé Harry, ne fera qu'amplifier la profonde jalousie de son camarade de travail, provoquant même une violente altercation dans une salle de cinéma, dans laquelle la jeune fille et son nouveau prétendant se trouvaient. Le lendemain, au salon de coiffure, lors d'une traditionnelle séance de rasage, l'ombrageux garçon blessera grièvement son rival à la gorge d'une malencontreuse estafilade, avec son tranchant instrument de travail. Quelques années plus tard, l'homme embastillé s'évade de sa prison et n'a plus qu'une idée en tête, se rendre sur la lande de Dartmoor, à la ferme isolée où vit maintenant Sally en compagnie de Harry, son désormais mari. Mais son brutal esprit de vengeance va peu à peu s'estomper devant le petit enfant de la jeune femme et la décision de cette dernière de ne pas le dénoncer aux policiers venus patrouiller dans la région. De retour au foyer, Harry, d'abord étonné de la présence du fugitif, se détermine à lui donner un cheval pour échapper définitivement à ses poursuivants aux alentours. Mais Joe finira par se laisser abattre par les policiers, dans l'impossibilité de pouvoir vivre sans son amour...

>>> Encore un petit bonheur sur grand écran dispensé par l'incontournable

festival du film muet de Pordenone (édition 2013) ayant bénéficié d'une admirable et récente restauration qui permet d'apprécier et de se réjouir du magnifique travail en noir et blanc de l'ensemble, sur fond d'éblouissant mélodrame sentimental à la douloureuse universalité et dont la rigueur cinématographique confère au chef-d'oeuvre...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)