LORELEI, LA SORCIERE DU PACIFIQUE - 2005

Titre VF LORELEI, LA SORCIERE DU PACIFIQUE
Titre VO Lorelei
Année de réalisation 2005
Nationalité Japon / Etats-Unis
Durée 2h03
Genre GUERRE
Notation 9
Date de sortie en France
Thème(s)
Cinéma japonais (ORIGINE)
Sous-marins
Uniquement disponibles en vidéo ou en dvd (tous pays confondus)
Guerre du Pacifique (tous pays confondus)
Huis clos (tous pays confondus)
Enfance et adolescence durant la guerre (tous pays confondus)
Kamikazes (japonais)
Pouvoirs et dons paranormaux (Cinéma japonais)
Hiroshima (Lieux géographiques)
Réalisateur(s)
HIGUCHI Shinji GLUCK Cellin
Chef(s) Opérateur(s)
WELLER Gary
Musique
SATO Naoki
Renseignements complémentaires
Scénario : Satoshi Suzuki
d'après un roman de Harutoshi Fukui .....
Acteurs
YAKUSHO Koji
TSUMABUKI Satoshi
YANAGIBA Toshiro
KASHII Yu
TSUTSUMI Shin'ichi
ISHIGURO Ken
ALLISON Colter
AUSTIN David
DOYLE Christopher Ryan
ENGLAND Norman
HASHIZUME Isao
IBU Masato
KAMIKAWA Takaya
KUNIMURA Jun
LAGAN Matt
MONAHAN Dave
ONO Takehiko
OSHINARI Shûgo
POWER Tyrone (junior)
SATO Ryuta
TAKI Pierre
TOMINO Yoshiyuki
TSURUMI Shingo
Résumé
                                                                                   Nipponneries nazies...

Seconde Guerre Mondiale. Les forces nippones sont au bord de l'anéantissement et l'explosion de la première bombe atomique sur Hiroshima annonce une fin imminente des affrontements. Pourtant, un des commandants de l'armée japonaise, l'intraitable et rigide Ryokitsu Asakura, confie une importante et secrète mission à l'officier Shinichi Masami, surnommé un temps "Capitaine Lâcheté" (pour s'être opposé au sacrifice inutile des kamikazes) par l'intermédiaire du sous-marin I-507, directement acheminé d'Allemagne et censé disposer d'une terrible arme secrète, pouvant peut-être encore changer le cours de l'Histoire. Le submersible est en effet équipé d'un mini-sous-marin furtif uniquement manoeuvré par les dons de télépathie d'une jeune adolescence prénommée Paula, conditionnée par certains chercheurs fêlés du nazisme triomphant et qui se connecte physiquement et psychiquement à la terrible machine de guerre, fonctionnant en fait comme un sonar humain. Bien sûr les forces alliées sont au courant de cette incroyable aberration guerrière, baptisée Lorelei, d'après le célèbre mythe rhénan de la blonde demoiselle dont le chant merveilleux troublait mortellement les imprudents et hagards bateliers de passage...

>>> Sur une thématique concomitante au film danois "Dykkerne" une oeuvre longuette (123 minutes) bavarde et fastidieuse, négligeant incroyablement tout le potentiel fantastique de départ pour nous imposer un pesant huis-clos sous-marin sans intérêt ni partage qui sombre rapidement dans l'oubli, à défaut des bas-fonds...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)