JEU DE PISTE - 2005

Titre VF JEU DE PISTE
Titre VO Mastermind
Année de réalisation 2005
Nationalité Danemark / Finlande / Norvège / Suède / Allemagne
Durée 1h42
Genre THRILLER
Notation 14
Date de sortie en France
Thème(s)
Handicapés moteurs (Cinéma danois)
Vidéo (Moyen de communication)
Cécité (Autres pays)
Cinéma danois (ORIGINE)
Téléfilms projetés ou distribués en salles (tous pays confondus)
Postes et Télécommunications
Milieu médical (Cinéma danois)
Mankell (Henning)
Réalisateur(s)
FLINTH Peter
Chef(s) Opérateur(s)
KRESS Eric
Musique
NORDEN Adam
Renseignements complémentaires
Scénario : Stefan Ahnhem
d'après des personnages créés par Henning Mankell .....

Nota : téléfilm sorti en salles dans les pays scandinaves .....
Acteurs
HENRIKSSON Krister
SÄLLSTRÖM Johanna
RAPACE Ola
KOVACS Angela
GUNNARSSON Fredrik
JOHANSSON Douglas
BERGMAN Mats
CARLSSON Sally
DILBER Suzanna
MÖRCK Marianne
TÄCKSTRÖM Frederic
ARONSSON Göran
LINDGREN Lisa
EKBLAD Stina
SKOTT Jan
SMIDING Birgitta
KENNEDY Anna-Sara
FRIDH Peter
KARLSON Patrik
BERGMAN Brita
BENGTSSON Hakan
SUNDBERG Peter
JONSON Lars-Magnus
KARLSSON Stefan (2)
MARKENROS Olli
BILLSTEN Britta
KRISTERSSON Sven
NYQVIST Michael
PIRKOLA Penti
ULVENKLEV Kristina
Résumé

Petit contretemps et légère contrariété matinale pour l'inspecteur Kurt Wallander, en découvrant le réservoir de sa voiture intégralement syphonné. Mésaventure toute aussi bénigne et facheuse pour son collaborateur Jan Martinsson, dont les pneus de son véhicule ont été méticuleusement crevés. C'est ce même jour que la fille de Walander, prénommée Linda, récemment nommée dans la même brigade que son célèbre paternel, accompagnée de son coéquipier Stefan Lindman, tous deux appelés pour une banale querelle de voisinage dans un petit immeuble, découvre, dans l'appartement d'où l'appel téléphonique demandant une assistance téléphonque avait été donné, le cadavre d'une femme pendue par les pieds, totalement exsangue. Et voilà que la propre fille de Martinsson, Thérèse, disparaît du domicile parental, laissant sa chambre maculée de sang. On craint évidemment le pire, surtout que Wallander a la preuve que son appartement a été visité et que sa fille a été gravement blessée aux yeux lors d'un entraînement au tir, lorsque son fusil à lunette explose mystérieusement. Une fébrile paranoïa s'installe lorsque notre pandore découvre dans un appartement situé dans l'immeuble en face de son domicile, une armada de caméras vidéo sophistiquées, enregistrant les moindres faits et gestes du commissariat proche...

>>> Un scénario tordu à souhait, d'une bienvenue inventivité, sans déplorables ni préjudiciables temps morts ou digressions inutiles, avec un graduel suspense fort bien entretenu, pour lequel on fait gentiment fi des éventuelles remarques et désaccords quant à la plausibilité et la vraisemblance des faits illustrés...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)