LE CIEL PEUT ATTENDRE - 1943

Titre VF LE CIEL PEUT ATTENDRE
Titre VO Heaven can wait
Année de réalisation 1943
Nationalité Etats-Unis
Durée 1h52
Genre COMEDIE DRAMATIQUE
Notation 17
Date de sortie en France 26/06/1946
Thème(s)
Gigolos (tous pays confondus)
Chefs-d'oeuvre (Comédie américaine)
Enfer, paradis, purgatoire et limbes .....
Réalisateur(s)
LUBITSCH Ernst
Chef(s) Opérateur(s)
CRONJAGER Edward
Musique
NEWMAN Alfred
Renseignements complémentaires
Scénario : Samuel Raphaelson
d'après la pièce de Laszlo Bus Fekete : "Anniversaire" .....
Produit par Ernst Lubitsch
Distribution : 20th Century-Fox

Visa d'exploitation : 4 396

Nota : Tod Andrews a joué sous le nom de Michael Ames .....
Acteurs
TIERNEY Gene
AMECHE Don
COBURN Charles
MAIN Marjorie
PALLETTE Eugene
HASSO Signe
CALHERN Louis
CREGAR Laird
BYINGTON Spring
BATES Florence
JONES Dickie
MOORE Dickie
HALTON Charles
FLAVIN James
MAXWELL Edwin
WHITNEY Helene
BECKETT Scotty
JOSLYN Allyn
MERRICK Doris
MATHER Aubrey
ANDREWS Tod
CAREY Leonard
MUSE Clarence
MARSHALL Trudy
BLANDICK Clara
BOLSTER Anita
HALL Alfred
DU BREY Claire
PIPITONE Nino (junior)
MAC LEAN Michael
MAINS Marlene
ANDREWS Tod
SMITH Gerald Oliver
HAMPTON Grayce
JAMES Claire
MURRAY Roseanne
ROSAMOND Marion
JERGENS Adele
BRADY Ruth
CLARK Dane
FLOWERS Bess
GRAY Gary
O'NEAL Anne
RODEN-RYAN Maureen
Résumé

Henry Van Cleeve, un riche Américain, meurt dans sa soixantième année. Il se présente de lui-même aux portes de l'enfer, persuadé que sa vie de séducteur impénitent, le condamne définitivement dans l'au-delà. Commence un long entretien avec sieur Lucifer à qui il retrace sa chaotique existence, ses nombreuses conquêtes et amours divers, mais aussi ses années de félicité conjugale. Arrivé au terme de la discussion, son interlocuteur l'expédie au ciel où il mérite, malgré tout, une place...

>>> Peut-être le film le plus connu de Lubitsch, une merveille d'humour et de tendresse.

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Saison Cinématographique 1945-47
- Le Monde du 10/03/1995
- Cinéma numéros 65,316,338
- L'Ecran Français numéro 62
- Positif numéro 305-306
Critiques (Public)
17/20 : Un grand classique d'Ernst Lubitsch sur l'adultère qu'un homme se reproche d'avoir commis malgré une épouse fidèle et resplendissante à ses côtés. Film réalisé pendant la seconde guerre mondiale, sorti en 1946, de retour des affrontements, l'indulgence prévalait sur ces petits dérapages masculins. Laura est si belle qu'Henry Van Cleeve doit la tromper pour être sûr de ses armes, surtout qu'elle lit en lui, parfois avant lui (bien aimé le coup de la bedaine qui rassure) ! On a l'impression d'être à la caméra tellement celle-ci se faufile au ras des acteurs jouant au chat et à la souris... Héroïque tempérament de la dame avec ce mari facétieux (la fameuse incitation de "fermer les yeux" chère à nos grands-mères, le célibat pour une femme a longtemps été une disgrâce, quant au divorce, il balbutiait en ce temps-là même outre-Atlantique...). Poésie, humour et réflexion se succèdent, l'amour saute aux yeux, hormis la fausse note de la maladie grave, la beauté balayée du jour au lendemain et qui fait foncer notre homme directement chez Lucifer... L.Ventriloque