LE MUR - 1990

Titre VF LE MUR
Titre VO Die Mauer
Année de réalisation 1990
Nationalité Allemagne de l'Est
Durée 1h39
Genre DOCUMENTAIRE
Notation
Date de sortie en France
Thème(s)
Documentaires (Cinéma allemand) (est et ouest)
Cinéma est-allemand (ORIGINE)
Mur de Berlin (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
BÖTTCHER Jürgen
Chef(s) Opérateur(s)
PLENERT Thomas
Musique
Renseignements complémentaires
Scénario : Jürgen Böttcher
et Thomas Plenert .....
Acteurs
HOFFMANN Jutta
DITTUS Barbara
LUDWIG Rolf
MUELLER-STAHL Armin
KÖHNCKE Peter
Résumé
Un événement international d'une portée historique exceptionnelle, la chute
du fameux Mur de Berlin, filmé dès les premiers jours .....
Bibliographie
Critiques (Public)
19/20 : Les manuels d'histoire enseignent que le mur de Berlin fut "érigé en une nuit de juin 1961" : une trame bien métallique (esprit "Rideau de Fer" !) qui rendit la casse laborieuse ! Des passants s'arment de marteau et burin afin de prélever des morceaux comme on le ferait des fragments d'une météorite... D'autres se recueillent, telle cette dame collant son oreille pour capter une dernière fois les frémissements de l'autre côté, zone encore en pénitence... La scène se passe entre le Reichstag et la porte de Brandeburg... Quartiers et parfois familles coupés en deux, emplois perdus, fuyards fracassés sur ce mur, abattus ou bien arrêtés derrière les trois mètres, où existaient des dispositifs encore plus radicaux ... C'est très émouvant... Vagues silhouettes très loin de la caméra côté Est... Bien plus de vie en RFA, devant les brèches, on échange avec les gardes de RDA dont l'un manque donner ses coordonnées à une belle jeune femme blonde, la caméra l'a freiné... Passons aux lugubres sous-sol : "Alexanderplatz", qui fut une station de métro grouillante avant la séparation, surveillée nuit et jour, la grille descendue sur la sortie... Bruit de moteur qui se rapproche, mauvaise plaisanterie du cinéaste ? Non, c'est le tortillard, à vive allure sans s'arrêter, avec des voyageurs, même répétition sans doute depuis 1961 ?... Des messages d'espoir recueillis ça et là, une savoureuse tirade journalistique pour CNN, quelques blocs de pierres à graffiti sont enfin par terre ! Premier cris de libération, feux d'artifice, bière gratuite, un baiser symbolique et... la liesse ! La grande porte s'ouvre sur une marée humaine en ce novembre 1989, certains plantés devant l'objectif, conscients que c'est historique... Vue d'avion, une foule dense, des méga-concerts sont annoncés... Sauf que voici, "à même Le Mur", d'autres découvertes : entre autres, les premiers barbelés d'avant sa construction, une armée au pas de l'oie, le Berlin d'avant la seconde guerre, la montée nazie voulue par "la majorité", des personnalités au maintien raide, au passage "le petit monsieur à moustache" à l'origine des folies du monde (fracas de pierre en guise de bande-son, surréaliste mais petite oeuvre d'art !) : ces projections improvisées en attente du bulldozer permettent de réaliser la portée de cette page de l'Histoire, dont subsisteraient maintes traces encore aujourd'hui çà et là... Plus loin, quelques gravats épars en pleine campagne, là où les clochers égrènent les heures au milieu des gazouillis d'oiseaux, une frise proche des dessins d'enfants : six pans de mur dressés vers le ciel témoignent... Imaginons "die Mauer" debout en 2009, la Russie demeurée URSS, le monde entier aurait quel visage ?... Certes, là ou ailleurs, on mesure la lâcheté d'enceintes érigées pour enclaver les populations égarées par le discours économique de sanguinaires, voire de psychopathes... Cependant utile de se remémorer le "Pont Aérien" berlinois par les alliés en 1948 afin d'éviter le blocus, la fuite incessante des populations allemandes d'est en ouest jusqu'aux années soixante et qui conduisit les pouvoirs de RDA (très "russifiés" comme on sait...), à couper Berlin en deux le 13 août 1961 : du moins, le "Mur de la Honte" empêcha-t-il les autorités soviétiques de s'accaparer la ville en totalité ! L.Ventriloque